Interview de Junior Bouis : Fondateur de Businesscarte.fr

Businesscarte

Aujourd’hui, je vais vous présenter Junior Bouis, fondateur de Businesscarte. Vous allez le découvrir au fil d’une interview très intéressante !! Lisez bien jusqu’au bout car il y a un cadeau a gagner pour vous 🙂

1)  Bonjour Mr Bouis, pourriez-vous vous présenter brièvement à mes lecteurs. (âge, études, parcours pro…) 

J’ai une formation commerciale spécialisée avec un BTS Actions Commerciales. J’ai ainsi travaillé près de 15 ans dans le secteur du matériel informatique et bureautique, notamment chez Konica, pour plusieurs sociétés et à différents niveaux au sein des départements Ventes. L’entrepreneuriat me titillait, j’ai l’esprit d’entreprise depuis toujours. J’ai donc créé ma première société en 2010. Par ailleurs, j’ai une véritable passion pour le web depuis les tout débuts, à la fin des années 90. Je me suis donc formé à ces techniques. En créant Business Carte, j’associe mes passions pour le commercial, le web et l’entreprise.

2)   Vous avez lancé le site businesscarte.fr, pouvez-vous nous le présenter ?

Bien sûr ! Business Carte est tout simplement le premier service de cartes avantages réservés aux dirigeants d’entreprise, patrons, PDG et professions libérales. Les membres accèdent à des privilèges exclusifs auprès d’enseignes et de marques locales et nationales. Concrètement, ils bénéficient de 15 000 € de cadeaux et jusqu’à -70% de remises auprès de partenaires tels que DHL, Lyreco, Selectour, etc. Les avantages sont répartis en quatre catégories qui couvrent tous les besoins qu’un entrepreneur peut avoir : business, sport, voyage et lifestyle.

En plus de cela, les membres Business Carte accèdent au réseau social leur permettant d’entrer en relation avec d’autres membres. Des événements de networking sont également organisés pour favoriser les échanges « IRL », qui restent indispensables.

3)   Comment vos est venu l’idée de lancer ce business ?

C’est très simple. En tant que commercial chez Konica, je pratiquais des tarifs particulièrement négociés par les grands groupes, bien plus intéressants que ceux octroyés aux TPE et PME : une logique commerciale parfaitement logique. Par ailleurs, en tant qu’employés d’un grand groupe, je bénéficiais moi-même de beaucoup d’avantages. Remises, gratuités, cadeaux et ce, aussi bien à titre professionnel que personnel. Lorsque je suis devenu entrepreneur, le constat a été sans appel : je n’avais plus droit à rien !

J’ai trouvé cela vraiment injuste et Business Carte est née.

 

4)   Quel a été le processus de réflexion, les délais entre l’idée et le lancement du site ?

Entre le moment où j’ai décidé de passer vraiment à l’action et le lancement du site internet, il s’est passé environ 9 mois. Le temps d’une gestation ! Cela peut paraître long mais c’est un délai qui nécessaire pour formaliser le projet et faire naître le concept, avec son identité, son image et bien entendu, sa présence sur le web – avec le site internet – et dans la réalité avec le développement du réseau de partenaires.

 

5)   Qu’avez-vous fais vous-même et qu’avez-vous fait faire ?

Comme beaucoup d’entrepreneurs à leurs débuts je pense, j’étais un peu sur tous les fronts : commercial, communication, finances et puis pour finalement rester concentré sur mon corps de métier j’ai externalisé le marketing, la communication et tout ce qui touche au web. Aujourd’hui, je m’occupe donc principalement de la partie commerciale  et des finances en essayant de lever des fonds et ainsi poursuivre le bon développement de Business Carte.

Businesscarte 

6)   Comment vous y êtes-vous pris pour avoir autant de partenaires dès le début ?

Il est vrai que lorsque nous avons lancé Business Carte il y a un mois, nous avions déjà plus de 40 partenaires. Nous avons concentré nos efforts sur la construction d’un réseau d’enseignes et de marques partenaires solides et attractifs avant le lancement. Un choix motivé par la volonté d’offrir immédiatement à tous les premiers membres des avantages concrets et des privilèges importants.

Pour être honnête, nos partenaires n’ont pas été difficiles à convaincre ! Le concept est innovant, pertinent et solide. S’ils sont partenaires ce n’est pas uniquement parce qu’ils ont à y gagner – même si cela reste évident et nécessaire dans une relation gagnant-gagnant – c’est aussi parce qu’ils partagent la vision et les valeurs de Business Carte en faveur des entrepreneurs.

Fin septembre, nous avons organisé le premier rendez-vous des partenaires Business Carte qui a été un véritable succès.

  

7)   Comment s’est passé le lancement de votre service ?

On peut en parler au présent car nous sommes en phase de lancement ! Le nouveau site a été mis en ligne fin septembre… en même temps que les premiers membres sont arrivés.

L’accueil est très bon, les chefs d’entreprises et les indépendants y voient une vraie valeur ajoutée pour leur vie professionnelle comme personnelle.

Par ailleurs, nous sommes en contact avec de nombreux clubs d’affaires qui souhaitent proposer la Business Carte à ses membres. Il y a un potentiel énorme.

Les offres de lancement se poursuivent jusqu’au 30 novembre avec des prix très attractifs : 450 €/an au lieu de 900 € pour la Carte Avantages et 180 €/an au lieu de 240€ la Carte HA…

 

8)  Comment avez-vous prévu, la suite en termes de développement ?

Notre objectif est de devenir le réseau n°1 de patrons de TPE et PME, d’indépendants et de professions libérales en France, réunis au sein de la communauté Business Carte. 

Pour cela, nous développons constamment notre réseau de partenaires avec de nouvelles enseignes qui nous rejoignent chaque semaine, locales et nationales. Nous prévoyons également d’enrichir le site de nouvelles fonctionnalités pour offrir une expérience utilisateurs accrue à nos membres.

Par ailleurs, nous prévoyons de décliner le concept Business Carte en marque blanche face à une demande identifiée très forte.

Pour soutenir ces projets de développement, il nous faut des fonds. C’est pourquoi nous prévoyons prochainement de faire appel au crowdfunding dont le concept collaboratif est parfaitement en ligne avec nos valeurs.

  

9)  Quelles sont les difficultés que vous avez dû surmonter en tant qu’entrepreneur ?

Probablement les mêmes que beaucoup d’autres entrepreneurs. A chaque stade de développement correspond des étapes à franchir et des difficultés – ou plutôt des challenges à surmonter. C’est ainsi que je le conçois.

Créer son entreprise implique de se consacrer à un nombre très importants de tâches : administratif, comptabilité, commercial, marketing, juridique… Il est crucial de bien gérer son temps et de développer une organisation quotidienne pour ne pas se laisser submerger par l’importance de la tâche ! Par ailleurs, être entrepreneur signifie douter souvent, se remettre en question, avoir des moments de solitude aussi… mais c’est un processus inhérent au choix de créer son entreprise. C’est certainement le revers de la médaille. Mais chaque succès est d’autant plus gratifiant !

Mais connaître le succès ne fait pas disparaître les difficultés. Ce sont simplement de nouveaux challenges à relever et finalement, c’est ce à quoi chaque entrepreneurs aspirent : aller plus haut et plus loin.

 

10)   Enfin quels seraient les 3 conseils que vous donneriez à quelqu’un qui veut se lancer ?

Y croire, y croire et y croire !

Si l’on ne croit pas à 1000% en son idée, son projet, son entreprise, il est impossible de convaincre d’autres personnes de vous suivre : investisseurs, banquiers, institutionnels, collaborateurs et encore moins les clients. Il faut devenir le premier ambassadeur de son business afin d’inspirer les autres à vous suivre, afin de les « enchanter » pour reprendre le concept d’Enchantement de Guy Kawazaki.

Le corollaire de ce conseil est qu’il est important de ne pas trop écouter les gens et surtout les pessimistes. Il faut savoir se boucher les oreilles parfois lorsque l’on entend « c’est impossible », « ça ne marchera » ou encore « le marché est bouché, saturé »… bref, je conseillerais de passer son chemin ou de répondre « ah oui, tu paries ? » .

<————–>

J’espère que vous avez apprécié cette interview, de mon côté je suis sur qu’elle sera inspirante pour beaucoup !

[important]Mr Bouis a décidé d’offrir une carte Ha pour 1 an d’une valeur de 240 € HT a un lecteur de mon blog.[/important]

Cliquez ici pour savoir ce que cette carte peux vous offrir …

De mon côté, j’ai le luxe d’offrir cette carte à la personne de mon choix. Donc voici la règle pour tenter de la gagner :

Laissez un commentaire ci-dessous sur ce qui vous as le plus marqué dans l’interview et ce qui vous servira à vous personnellement, soit pour lancer une affaire si c’est votre souhait soit pour développer votre business existant. (le gagnant devra obligatoirement être indépendant ou un chef d’entreprise de manière a pouvoir profiter de la carte…)

Le commentaire que je jugerai le plus intéressant gagnera :), fin du « concours » le dimanche 24/11.

A vos commentaires…


(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. bonjour

    vraiment très intéressant ce partage d’expérience.

    comme quoi il ya de la place pour ceux qui y croient

    ludovic

  2. Bonjour,

    Bonne chance à Junior Bouis. Je trouve l’idée assez novatrice.
    Je trouve que le conseil de croire à 1000% à son idée est essentiel ! Il faut l’appliquer à chaque challenge de notre vie, sans ça, impossible d’avancer.

  3. Bonjour et merci pour ce genre d’interviewes qui remotivent toujours.
    Personnellement ce que j’apprécie dans ces témoignages c’est la volonté de celui qui entreprend (cf. les deux derniers paragraphes). Croire en son projet permet de vaincre toutes les difficultés dont la principale : le pessimisme des autres ou même de ses proches. C’est en tous cas ce qui me semble le plus important !

  4. Merci Guillaume pour cette géniale interview, et merci à Junior Bouis, pour son invention fort à propos et très bien pensée pour les entrepreneurs et tous les indépendants !
    Je confirme : une fois travailleur indépendant donc non salarié, il semblerait qu’on n’ait plus droit à rien, pas même le chômage, ou alors il faut s’assurer, pas facile quand on est auto-entrepreneur.
    Je regarde le site de Business Carte et l’accueil est fluide, clair et aéré (pas trop de courants d’air merci). Un site très pro et fonctionnel, bravo !
    Franchement, j’adore le concept, et je ne me gêne pas pour dire que j’aimerais vraiment gagner ce charmant concours, parce que j’ai envie d’avoir cette carte et parce que je ne peux pas me l’offrir avant plusieurs mois.
    Donc voilà, je veux gagner. lol.
    En plus, je vois qu’il est en faveur d’une association, c’est tout à son honneur : beau mariage que l’argent au service de l’Homme, qui plus est de l’Enfant.
    Belle journée
    Marjorie

  5. bravo !
    le service présenté est
    1-attractif
    2-moderne et NTIC
    3-clair
    4-vendeur
    5-valorisant pour le futur membre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down