Comment faire un business plan ? Une vidéo géniale !

business plan

Comment faire un business plan ? Une vidéo géniale !

Je vais vous parler aujourd’hui d’un thème très important pour tout entrepreneur à savoir : « Comment faire un business plan ? »

J’ai eu l’idée de cet article suite au visionnage d’une vidéo que j’ai trouvé absolument géniale !

Je vais découper cet article en 2 parties, je vous donnerai donc la vidéo dans le 2ème article. Cette vidéo est vraiment top car l’auteur manie avec justesse, la théorie, la pratique et des bon exemples. Je vais donc vous en parler ici.

Selon l’auteur de la vidéo, le business plan est un outil de communication et de validation pour l’équipe qui doit évoluer constamment. Ce n’est pas un document qui doit être fait puis laissé sur le bord d’un bureau sans jamais y retoucher… Il est impossible d’avoir raison du 1er coup. Par exemple les créateurs du jeu Angry Birds aujourd’hui mondialement connu ont connu 27 échecs avant de crée ce jeu « star »…

Faire un business plan sert à passer du monde de l’hypothèse au monde du fait mais surtout, le but est de découvrir quelles sont les hypothèses qui sont vraies et celles qui sont fausses !

A la réponse comment faire un business plan, il répond : « Un business plan s’écrit quand on a déjà une entreprise, un business, sinon ce ne sont que des hypothèses ! »

Avant d’avoir un business, on est donc dans le mode start-up avec la définition suivante :

[warning] »Une start-up est une entité sociale en faillite permanente » :)[/warning]

Avant de faire un business plan proprement dit, il convient selon lui de créer un document qu’il appelle un Canevas qui va comporter 9 blocs :

1) La proposition de valeur :

Il faut réfléchir de manière précise à quel est le produit ou le service que vous proposez. Cela peut être quelque chose de nouveau, un objet ou un service avec une performance importante, une customisation de quelque chose qui existe déjà, un nouveau design, un produit ou un service qui offre un statut important (club privé…), un prix attractif…

Votre proposition de valeur doit tenir en une ligne et être compréhensible en 30 secondes. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous n’avez pas assez bossé !!

Voici un exercice excellent pour s’entrainer :

Cet exercice s’appelle l’élévator pitch. L’idée est de pouvoir présenter son business à un client/investisseur potentiel le tout dans un ascenseur. Il faut donc être capable d’être clair/concis et susciter la curiosité le tout en 30 secondes maximum !

2) A qui s’adresse votre produit/service ?

L’idée ici est définir sa clientèle potentielle et de toujours commencer par un marché de niche ! Il est impossible de servir le monde le 1er jour tout simplement car au début nous n’avons pas les ressources financières nécessaires. Le but est de faire des clients heureux, pour qu’ils en parlent autour d’eux et que la bonne publicité fasse son office. En maitrisant bien une niche, il est possible ensuite de s’étendre mais pas avant… 

Exemple du développement de Facebook  :image facebook

Ils ont commencé à se développer sur le campus d’Harvard, puis ils ont eu 10 campus, puis 100. Ce n’est qu’ensuite qu’ils se sont développés sur les collèges puis la suite vous la connaissez mais il est important de voir qu’ils sont d’abord devenu une référence sur une niche avant de s’attaquer « au monde »…

Une phrase que j’aime souvent utiliser : « Il n’est pas nécessaire de voir la dernière marche de l’escalier pour monter sur la marche suivante… »

Autre exemple, celui d’Airbnb :

Le fondateur a été à deux doigts de tout arrêter car il ne s’est rien passé pendant les 24 premiers mois. La raison est « simple » ils ont voulu se lancer dans tous les USA d’un coup. Puis, un collègue entrepreneur leur a dit : « Mais vous êtes cons les gars, il faut d’abord maitriser une ville puis vous pourrez vous attaquer à une autre ville et ainsi de suite. »

C’est ce qu’ils ont fait. Ils se sont focalisés sur San Francisco, puis NY… et vous connaissez la suite… 

3) Les canaux de distribution :

ici il faut se poser la question : « Comment atteindre le plus facilement ses clients ? ». 

Il faut apprendre aux gens que votre boite existe, évaluer votre produit / service par rapport à vos prospects, savoir si les gens vont acheter ou pas, délivrer votre produit ou service et enfin, s’occuper du SAV.

Concernant le SAV, vous devez tout faire vous même le plus longtemps possible, c’est ce qui vous différenciera des grands qui ont des hotline pourries…

Exemple de Dropbox :

Pendant 2 ans, le créateur de Dropbox a laissé son numéro de téléphone personnel sur les emails qu’il envoyait aux clients. Imaginez l’impact que cela avait pour les clients mécontents de parler directement au PDG…

Il est vital de gérer sa relation client de la meilleure manière possible tout simplement car il est impossible de trouver dès la première fois comment gérer au mieux les choses. Toutes les personnes que l’on déçoit sont potentiellement des personnes à qui vous pouvez faire plaisir…

 

Que pensez-vous de ce premier article ?

PS : Si vous voulez en savoir plus sur comment créer votre propre business, j’ai crée un formation avec cet objectif elle s’appelle : O’revoir président !


 

Incoming search terms:

  • comment faire un business plan

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • favela on 27 mai 2013 at 5 h 58 min
    • Répondre

    C’est vrai que contrairement aux idées reçues, un business plan se doit de toujours rester en vie. J’en profite pour rebondir sur votre dernière phrase « Toutes les personnes que l’on déçoit sont potentiellement des personnes à qui vous pouvez faire plaisir », c’est tellement vrai, la satisfaction client est un enjeu vraiment crucial mais trop peu de sociétés en ont vraiment conscience et préfèrent rester sur des phases de conquête de nouveaux clients alors que garder ceux qu’on a déjà est vraiment important.

  1. Bonjour Guillaume

    merci de nous rappeler ces fondamentaux qui sont si souvent oubliés
    Tout entrepreneur devrait les revoir tous les 6 mois

  2. Tout à fait d’accord pour dire que le business plan est un document qui doit constamment évoluer.
    Le plus judicieux est de rédiger un business plan avec des metrics sur son activité, c’est notamment pour ça que l’auteur de la vidéo précise : « Un business plan s’écrit quand on a déjà une entreprise, un business, sinon ce ne sont que des hypothèses ! ».

  3. L’exemple de facebook et de sa stratégie de développement est très pertinent et montre qu’une même solution, avec une équipe mais une stratégie différente peuvent être un succès.. ou un échec. La réussite entrepreneuriale ne se joue pas à grand chose et chaque détail compte. mais l’exemple Airbn est encore plus intéressant : L’entrepreneur a su modifier son plan initial et transformer un flop en succès. Cela souligne deux choses:
    – Seuls l’action et le lancement de l’entreprise permettre de vraiment comprendre un marché
    – Il faut savoir prendre de la distance avec son business plan et effectuer un changement stratégique en fonction de ce que l’on comprend du marché.

  4. Bonjour,

    Excellent article, l’ajout d’exemples est vraiment pertinent et permet de rappeler qu’avant de devenir des leaders dans leur domaine ces entreprises ont étaient confrontées aux mêmes problématiques que n’importe quelles start-up.

    J’attends avec impatience la deuxième partie notamment les stratégies à mettre en place.

  5. L’important c’est de pouvoir rectifier le tir, faire bouger les choses, revoir certains point à la hausse ou à la baisse, ce qu’un business plan figé ne permet pas. Il ne faut pas hésiter à faire les modifications qui s’imposent dès qu’il le faut, comme tu le dis toi-même, il est impossible d’avoir raison du 1er coup.

  6. Bonjour !

    Créer une start-up c’est beaucoup de boulot. Et, par définition (presque) 9 sur 10 échouent ou ne percent pas. Mais on peut avantageusement miser sur certaines sociétés qui percent, surtout sur le Nasdaq.

    J’ai en tête une boîte, Real Goods Solar, dont le cours de bourse à grimpé de 450% depuis le début de l’année.
    C’est pas mal.

    Taser, il y a quelques années avait bondi de 3000% !

    Dan Zanger, il y a aussi quelques années, grâce à de simples patterns chartistes, avait transformé 11 000 dollars en 48 millions.

    La morale est donc : si vous n’arrivez pas à développer votre start-up, profitez de celle des autres, mais celles qui ont réussi.

    • Pasquier on 2 juin 2013 at 7 h 38 min
    • Répondre

    Merci guillaume pour ce 1er article! Impatient de lire ou regarder le prochain !!
    Ce premi article est très intéressant. Les exemples concrets permettent de bien comprendre.

    Je connaissais l’élévator pitch. Pour aller plus loin, je dirais qu’il faut aussi moduler son discours en fonction de la personne en face de nous.
    Connaître un minimum son âge, son job, quelques hobbies, famille. Ce sera plus facile de convaincre si on fait référence à des exemples qu’il connait.

    Merci encore pour l’article !
    Raphael

    • anne on 2 juin 2013 at 23 h 17 min
    • Répondre

    Tres interressant

    • Tristan on 3 juin 2013 at 11 h 20 min
    • Répondre

    Bonjour Guillaume,

    Enfin une manière de voir le Business Plan comme un outil évolutif et donc utile !!
    Cela redonne de l’intérêt à s’y pencher…..et avec les étapes claires identifiées dans ton article c’est beaucoup plus motivant !!
    Je fonce sur le deuxième article, impatient de découvrir la suite et de voir la vidéo dont tu nous parles 😉

    Tristan

    • Djossou on 3 juin 2013 at 13 h 29 min
    • Répondre

    Cet article est bien. Encore merci

    • samuel@entrepreneur d'internet on 9 juin 2013 at 12 h 08 min
    • Répondre

    Salut Guillaumme,

    je pense que l’auteur de la vidéo a raison?

    Pour moi, la rédaction d’un business plan tel que l’on le connait est parfois un frein pour le futur entrepreneur qui veut démarrer son entreprise.

    Mon concept a moi est de trouver son idée, faire une étude de marché.

    C’est seulement une fois l’entreprise en marche que l’on pourras décider la conduite à avoir pour les futurs clients; car on a un retour des premiers clients.

  7. Comment feriez-vous? Je suis actuellement salarié d’une entreprise et je cherche lancé ma propre affaire.
    Plaquerez-vous votre boulot pour vous consacrer totalement à votre nouveau projet ou ferez-vous les deux en même temps jusqu’à que votre projet se lance vraiment.
    Cordialement

    • Alice on 11 août 2013 at 0 h 52 min
    • Répondre

    Article très enrichissant pour des débutants comme nous autres.Merci

    1. Hello alice,

      Merci pour ton commentaire. Pleine réussite à toi alors 😉
      Guillaume,

  8. Précieuses informations que je compte utiliser au mieux.
    Je débute.

    MERCI beaucoup Guillaume,

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down