Comment investir en bourse avec les ETFs ?

Nous avons consacré plusieurs articles aux marchés financiers et aux opportunités qui ont émergé avec cette crise du coronavirus. Nous avons vu par exemple les différentes approches d’investissement et de trading, ainsi que les concepts et logiques à maîtriser avant de se lancer de plain-pied dans le trading actif.

Aujourd’hui nous vous proposons une étude complète d’un produit financier qui a pris une importance grandissante sur les marchés financiers, les Fonds Négociés en Bourse (FNB) ou ETFs en anglais (exchange-traded funds). Ils représentent aujourd’hui un marché de plus de 5 trillions de dollars dans le monde, ce qui en fait une des classes d’actifs les plus importantes. Nous allons étudier les détails techniques ainsi que les avantages et inconvénients des ETFs pour guider vos décisions d’investissement. 

livre-ecover-3D-sortir-gagnant-de-la-crise-actuelle

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Attirez enfin l'Abondance Financière que vous méritez dans votre Vie grâce à mon Guide Comment sortir gagnant de la crise actuelle.

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Un ETF est un véhicule d’investissement qui consiste en un groupe d’actifs qui suivent l’évolution d’un index en particulier. Un index boursier est un portfolio hypothétique d’actifs qui reproduit un indice boursier particulier, en termes de sa composition et des différentes compositions de sa capitalisation boursière. Les ETFs sont à tout égard identiques aux fonds de pension et autres fonds d’investissement, cependant ils possèdent la particularité d’être côtés en bourse et de pouvoir être vendus et achetés sur les marchés financiers.

Les ETFs ne contiennent pas que des actions, ils sont une collection d’actifs qui vont des actions ordinaires aux obligations et matières premières. Il s’agit donc d’un panier d’actifs, la logique derrière étant que la diversification permet de réduire le risque et l’exposition à la volatilité du cours d’un actif en particulier. L’autre avantage est qu’ils permettent de mutualiser les frais de transaction, vous n’avez pas à payer de frais fixes pour l’acquisition de chaque actif, seulement une somme fixe pour l’ensemble de l’ETF.

Rapporté à chacun des actifs que vous détenez, les frais de transaction sont minimes. Il est donc plus économique d’investir dans des ETFs plutôt que dans des actifs individuellement.  

Différents types d’ETFs  

Les ETFs se divisent en plusieurs catégories, afin de mieux cibler des niches particulières du marché boursier et permettre aux investisseurs de concentrer leurs capitaux sur un secteur qui les intéresse particulièrement. On compte des ETFs qui regroupent des actifs selon le secteur d’activité, le pays, la zone géographique, le niveau de développement économique (pour les titres d’état : classés selon pays développés, pays émergents etc.). Par exemple, un ETF spécialisé dans le secteur bancaire américain vous proposera donc des actifs liés à ce secteur (actions de banques, obligations émises par ces dernières etc.).

Les principales classes d’ETFs sont : ETFs de dette souveraine (bons du trésor et autres variantes : state bonds, municipal bonds sur le marché américain) ; ETFs sectoriels (technologie, banques, tourisme, alimentation etc.) ; ETFs de matières premières (proposant des participations dans le gaz naturel, le pétrole, les métaux etc.) ; ETFs de devises (pour investir dans le forex) et enfin les ETFs de shorting, qui adoptent des positions short sur les actifs en question (voir notre article « débuter en bourse » pour comprendre le shorting, ses bénéfices et ses risques)

Avantages des ETFs 

Les ETFs présentent de nombreux avantages, qui justifient leur succès actuel sur les marchés financiers. Premièrement, ils vous permettent de diversifier le risque auquel vous vous exposez lorsque vous placez votre argent en bourse. En effet, si vous choisissez d’investir sur des ETFs qui reproduisent l’intégralité d’un indice boursier, vous vous exposez au risque du marché global, qui est considéré comme étant l’investissement le plus rentable proportionnellement aux risques pris.

La logique réside dans le fait que, en ayant un portfolio qui inclut une variété de secteurs, de situations géopolitiques et économiques, vous pouvez compenser le risque particulier d’une classe d’actifs grâce à une autre (une pratique que l’on appelle le hedging). Si par exemple, dans votre portfolio vous détenez en proportion égale des parts dans l’industrie du transport aérien et dans le pétrole, une volatilité du cours du baril aura un impact neutre. Les problèmes que pourraient rencontrer l’industrie du transport aérien en cas de hausse du baril seront compensés par le fait que vous détenez du pétrole. 

Ensuite, les ETFs poussent le principe de mutualisation jusqu’au bout. En plus de mutualiser les risques, ils mutualisent les coûts fixes de transaction. Acheter des actions d’un ETF implique le versement de frais de transaction pour la seule opération, et non pour chacune des participations que l’ETF détient. Acheter les actions d’un ETF séparément impliquera de payer, à chaque fois, une somme fixe qui peut très vite rogner vos marges et rendre vos investissements moins rentables.

Enfin, les ETFs demeurent des véhicules d’investissement flexibles puisque vous pouvez choisir de détenir à la fois des ETFs « généralistes » et des ETFs plus spécialisés, se concentrant sur des secteurs ou des caractéristiques qui présentent plus d’intérêt pour vous. 

Inconvénients des ETFs

Il existe néanmoins des inconvénients à investir dans les ETFs. Premièrement, il faut avoir à l’esprit que tous les ETFs ne se valent pas. Certains se contentent de copier un index boursier, ne proposant donc aucune gestion active. L’avantage de ce genre d’ETFs est que vous ne perdez pas plus que le marché, mais vous ne gagnez pas plus que le marché non plus. Votre retour sur investissement sera exactement celui de l’indice boursier que l’ETF en question suit.

L’autre type d’ETFs consiste en ceux qui proposent une gestion active du portfolio. Ces derniers sont gérés activement par des gestionnaires de fonds, qui prennent un indice comme benchmark tout en offrant une gestion « humaine » qui consiste à choisir quels actifs investir ou désinvestir.  Ces derniers sont évidemment plus coûteux en termes de frais de transaction et de gestion puisque vous rémunérez le travail d’analystes, de traders et de gestionnaires de fonds.

Ensuite,  les ETFs spécialisés (par secteur, par classe d’actif ou par pratique de trading) sont généralement plus risqués puisqu’ils limitent la diversification. En se concentrant sur un pan particulier du marché boursier, ces ETFs vous exposent davantage aux risques particuliers liés à la caractéristique autour de laquelle ils se spécialisent. Si vous investissez dans un ETF tourné vers les matières premières, vous risquez de vous exposer de manière disproportionnée à la volatilité du cours du pétrole ou de l’or par exemple, alors qu’un ETF traditionnel vous permettra de contre balancer cette volatilité grâce à l’inclusion du spectre boursier dans son entièreté. 

Enfin, les ETFs ne constituent pas une classe d’actifs particulièrement liquides, puisque vous êtes soumis à certaines clauses qui limitent votre capacité à retirer vos fonds de façon unilatérale quand vous le souhaitez. Cependant, les parts tradées d’ETFs sont liquides comme tout autre actif. 

Comment investir dans les ETFs ?

Vous pouvez opter pour deux principales approches d’investissement concernant les marchés financiers en général et les ETFs en particulier. Vous pouvez choisir d’investir directement, passant par votre banque qui vous servira de broker, sur les marchés financiers. Cela signifie que vous devrez payer des commissions et autres frais de transaction assez élevés, mais implique en retour que vous allez réellement posséder des actifs côtés à votre nom. Cette approche s’avère intéressante si vous comptez placer une part assez conséquente de votre épargne.

Afin de faciliter au maximum la procédure et l’aspect fiscal, il est donc conseillé de passer par votre banque. A noter que de nombreuses banques conventionnelles offrent désormais, via leurs plateformes en ligne, de pouvoir investir directement en toute liberté. 

La deuxième option qui s’offre à vous est d’essayer les plateformes de trading. La plus connue est sans doute eToro, dont les avantages sont multiples. Il s’agit non seulement d’une plateforme de trading qui se veut sociale (il existe une communauté de traders qui, tout comme vous, investissent, étudient et échangent des informations sur les nombreux forums), mais elle vous donne également accès aux actifs les plus intéressants et les plus en vue dans le monde entier. Vous pouvez, en un clic, investir aussi bien dans des actions listées aux USA, en Chine ou en France.

De plus, l’aspect social de la plateforme vous permet de « copier » les compositions des portfolios des traders les plus en vue, vous économisant ainsi beaucoup de temps et d’énergie. Cependant, eToro et les autres plateformes de ce type ne vous permettent pas d’acquérir les actifs à votre nom. Vous placez votre argent sur des produits financiers adossés aux actifs en question. Cette solution est intéressante si vous avez peu d’argent à placer. Vous pouvez dynamiser une épargne de quelques centaines d’euros grâce à des investissements bien choisis, sans avoir à régler des frais de commission excessifs. 

Ces deux approches vous permettent d’investir dans des ETFs et donc de bénéficier des avantages que nous avons précédemment listés. Quelles techniques adopter pour se lancer concrètement dans le trading d’ETFS ?

Il existe une multitude de techniques d’investissement destinées à maximiser les retours, à minimiser les risques ou à éliminer la volatilité. 

Dollar-Cost Averaging (DCA)

Il s’agit d’une technique d’investissement qui consiste fondamentalement à diviser en opérations de volume égal, un investissement. La logique réside dans le fait que, si vous répartissez vos opérations sur une plus longue durée, vous pouvez bénéficier d’un prix moyen d’acquisition potentiellement inférieur au prix de l’actif au moment T. Par exemple, si vous comptez investir 100€ dans un actif, le DCA impliquera 10 investissements de 10€ chacun sur une période 10 jours. Vous gagnez encore plus si le prix de l’actif baisse entretemps et compensez vos pertes si le cours augmente. Il faut cependant rester discipliné et faire un suivi régulier.

Rotation Sectorielle 

Les ETFs vous offrent la possibilité de cibler des secteurs bien particuliers de l’économie, autant donc en profiter lorsque vous configurez votre portfolio. Une des stratégies les plus efficaces est de concentrer ses investissements sur des ETFs sectoriels qui représentent un pan significatif de l’économie (pour conserver malgré tout une garantie contre la volatilité), réaliser des profits sur une assez longue période (plus de 6 mois) et anticiper une correction afin de désinvestir pour réinvestir dans un ETF adossé à un secteur plus stable (typiquement biens de consommation). Cette stratégie requiert davantage d’étude du marché et d’anticipation, cependant elle peut générer des retours assez intéressants et protéger votre capital investi. 

Parier sur les variations saisonnières

Les cycles économiques ne sont pas tous superposables. Certains secteurs peuvent s’envoler alors que d’autres peuvent s’effondrer au même moment. Il est intéressant de considérer l’ensemble du cycle économique sur une année et de constater qu’il existe des constantes assez intangibles. Par exemple, l’été voit toujours une appréciation des actions des grandes compagnies aériennes, qui souvent voient leurs réservations augmenter d’année en année, les destinations qu’elles proposent se diversifiant.

D’autres exemples peuvent être trouvés dans les tendances régionales propres à certains pays suffisamment grands pour influencer l’offre et la demande mondiale. Les mois de Septembre et Octobre en Inde annoncent une saison de festivals et de mariages qui font mécaniquement augmenter la demande pour l’or, ce qui fait momentanément grimper son cours. Le nouvel an chinois se traduit depuis plus de 10 ans par des records de consommation auprès des géants chinois du e-commerce.  

Un portfolio 100% ETF, bonne idée ? 

Se constituer un portfolio 100% ETF peut être une bonne idée pour les investisseurs soucieux des risques spécifiques à des secteurs ou marchés plus dynamiques que la moyenne. Une telle stratégie peut donc se justifier, surtout si vous vous orientez vers des ETFs passifs. Cependant, il ne faut négliger premièrement qu’il n’est pas conseillé de placer toutes ses économies sur une seule classe d’actifs (dans le cas d’un 100% ETF, vous êtes exposé aux risques spécifiques des ETFs, par exemple un changement désavantageux des régulations).

De plus, ne détenir que des ETFs peut sur la longue durée modifier votre mode de trading. Si vous êtes entré sur le marché avec une mentalité d’investisseur, les différentes stratégies relatives aux ETFs pour doper votre rentabilité peuvent vous transformer, à votre insu, en trader actif ! 

En conclusion, les ETFs sont devenus des incontournables de l’investissement financier, tant pour les investisseurs institutionnels que pour les particuliers. Les caractéristiques techniques qu’ils présentent sont très avantageuses notamment pour ceux qui n’ont pas réellement le temps de se renseigner sur chaque actif individuellement. Ils permettent notamment de se positionner sur une variété de marchés et de secteurs sans risquer pour autant d’être exposé à une volatilité ou à des risques spécifiquement liés à ces secteurs.

Cependant, les ETFs ont des limites comme nous l’avons vu, aussi faut-il suivre le principe premier de l’investisseur (que les ETFs illustrent parfaitement) : ne jamais mettre tous ses œufs dans un seul panier ! 

livre-ecover-3D-sortir-gagnant-de-la-crise-actuelle

Cet Article vous a plu ?

Attirez enfin l'Abondance Financière que vous méritez dans votre Vie grâce à mon Guide Comment sortir gagnant de la crise actuelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

livre-ecover-3D-sortir-gagnant-de-la-crise-actuelle

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10 000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
(les meilleures places sont à prendre maintenant)