Comment réussir ! Brûlez les bateaux

Gladiateurs

Hasard du calendrier, je suis en ce moment pas mal démarché par des nouveaux blogueurs. Je suis obligé de faire le tri car tous ne sont pas intéressants (à mes yeux évidemment) mais j’ai le plaisir aujourd’hui de vous présenter Yannick qui a eu un parcours assez similaire au mien.

Je connais l’histoire dont il parle dans cet article mais je n’en n’ai jamais parlé sur ce blog, c’est la raison pour laquelle je me suis dit qu’une technique sur « comment réussir » pourrait vous intéresser aussi !

 

Article invité écrit par Yannick du blog www.commercialequitable.com

Grande question que celle de se forcer à réussir !!! Mais comment me direz-vous ?

Avant de répondre à cette question, j’aimerais vous parler de cette sensation que nous avons tous eu un jour, la sensation de ne pas être à sa place et de mériter mieux que ce que l’on a, de regarder d’autres qui pourtant ont sûrement moins de talents que vous, avancer plus vite, vous doubler et vivre finalement la vie de « vos » rêves.

 

Dure sensation que celle-ci n’est-ce pas ? Quelle est la différence entre eux et vous ? Vous êtes pourtant câblés de la même manière ?

La véritable différence est que, même si ces personnes ont moins de talents que vous, elles sont « passées à l’action » !

Cela parait tout bête, mais ce seul ingrédient fait souvent toute la différence.

 

Ok Yannick, je veux bien passer à l’action, mais je n’ai pas d’idée ?

Laissez-moi vous raconter l’histoire mythique du guerrier Grec qui réussit à déjouer le sort.

Il devait prendre avec son armée une citadelle bien gardée. Le hic était qu’il devait prendre cette fameuse citadelle en ayant beaucoup moins de soldats que l’adversaire. Ils couraient donc à une mort certaine !

Cela dit, il prit pendant le voyage, une décision qui allait tout changer à son état d’esprit ! Arrivé sur la plage, il débarqua hommes et armes, et ordonna que l’on brûle les embarcations.

Les soldats stupéfaits se demandèrent ce qu’il faisait. Il leur déclara : « Nous n’avons plus le choix messieurs, si nous voulons rentrer chez nous, nous devons gagner ».

Vaincre ou mourir ! Et ils ont vaincu.

Même si cette histoire relève de la mythologie, elle montre que l’on est capable de décupler ses possibilités lorsque l’on est dos au mur.

Il avait su insuffler en eux suffisamment de conviction qu’ils décuplèrent leurs capacités puisque toute retraite était impossible.

 

Faisons un petit exercice « Virtuel » (que je tiens de l’un de mes amis, Richard) :

Pensez d’abord aux êtres qui vous sont les plus chers ? … C’est fait ! Passons à la suite.

 

Si je vous demande de défoncer une porte fermée à clé.

 

Cas numéro 1 : Si je ne vous dis que ça, vous allez déjà me demander « Pourquoi le faire je vais me faire mal à l’épaule ? », et le cas échéant vous allez peut-être essayer, mais sans grande conviction.

 

Cas numéro 2 : J’ajoute à cette première phrase que vos êtres les plus chers sont derrière cette porte, qu’il y a le feu derrière et que la seule issue est cette fameuse porte. Je suis prêt à parier dans ce cas, que vous allez trouver un moyen de défoncer cette porte et que « vous allez y arriver ». Vous allez certainement vous faire mal, voire vous casser l’épaule, mais vous allez atteindre le résultat voulu.

Peu importe la douleur ressentie, vous aurez atteint votre objectif et le résultat compensera largement la douleur perçue (ça aura été un effort nécessaire).

Si vous arrivez donc à vous insuffler, comme le guerrier grec, suffisamment de conviction pour y arriver, vous y arriverez !

 

Comment me l’appliquer à moi-même direz-vous ?

 

Solution douce : Fixez-vous des échéances datées quant aux objectifs que vous vous êtes fixés. Faites de l’autosuggestion et dites-vous tous les matins pendant au moins 21 jours, en vous regardant dans la glace, que vous allez obtenir ce que vous voulez en vous visualisant comme ayant déjà obtenu votre résultat. Prenez le temps de bien visualiser (le plus précisément possible).

 

Solution brute : En plus de la solution « douce », vous faites un acte fort qui vous oblige à avancer et qui ne vous donne pas le choix.

 

Pour illustrer ces propos, je vais prendre mon exemple personnel qui se rapproche de celui de Guillaume PONTON :

Quand j’ai quitté mon poste de Directeur commercial dans une grande société de Trade Marketing, je n’avais aucune idée de ce que j’allais bien pouvoir faire.

Je savais juste que je souhaitais travailler à mon compte, aider les commerciaux à réussir et peser 1 million d’€ à 40 ans.

Je n’avais même pas un début d’idée.

Voici le bilan après 2 ans : (sans rentrer dans les détails du plan que j’ai échafaudé par la suite, ce serait trop long ! Peut être un futur article ?)

– Je vis convenablement de mon entreprise

– Je fais de la formation pour aider les commerciaux et les demandeurs d’emploi à réussir.

– Et mon plan du 1 million à 40 ans s’est transformé en plan à 1 Million d’euros mais à 35 ans (J’en ai 32).

Cela met la pression, mais de la bonne pression !

 

Si j’ai donc un conseil à vous donner pour « Vous forcer à réussir« , appliquez la méthode douce tous les jours, donnez vous des échéances,et quand vous vous le sentez, « Brûlez les bateaux« .

 

Je vous laisse sur ces 2 citations inspirantes :

« Le quoi précède toujours le comment ? » John ASSARAF

« Ne vous demandez pas si vous êtes digne de vos objectifs, mais si vos objectifs sont dignes de votre vie » Bob PROCTOR

 

A très bientot

Yannick

Je reprend la plume (Guillaume) pour conclure. Ceux qui me suivent dans le cadre de ce blog connaissent les choix de vie que j’ai fais. J’aime bien la citation de Bigard (bon ok ce n’est pas le plus grand philosophe du siècle mais le propos n’est pas là…:) ) « C’est au pieds du mur, qu’on voit le mieux…. le mur… ».

Cela parait peut être bête mais cela rejoins complètement le sens de cet article. Il ne sert à rien de « fantasmer » telle ou telle situation sur qu’est-ce qu’il se passera si… Faites ! Et vous verrez bien… C’est risqué je vous l’accorde mais une vie sans saveur vaut-elle le coup d’être vécue… ?

J’ai trouvé cet article et l’auteur intéressant, j’espère qu’il en sera de même pour vous… 🙂

PS : Si vous voulez en savoir plus sur comment créer votre propre business, j’ai crée un formation avec cet objectif elle s’appelle : O’revoir président !



PS : Voici mon dernier guide :

Incoming search terms:

  • refelechhiser et devener riche il brula les bateaux plus de retrait possible
  • theorie du bateau brulent

(21 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Valérie on 6 avril 2013 at 14 h 48 min
    • Répondre

    Merci pour cet article dont la qualité ne souffre d’aucun défaut et les conseils me laisse un goût de réussite que je ne priverai de partager.

    1. Merci pour ce retour Valérie.
      Le partage est une bonne idée pour un jeune blogueur comme moi 🙂 !!!
      Yannick

  1. Merci pour cet article fort motivant et très bien construit! En effet ce qu’il me manque c’est comment me mettre la pression? Depuis très jeune je me suis toujours reposé sur mes acquis sans que ces derniers me suffisent pour autant… Les seules fois en effet où je me suis dépassé c’est quand j’ai été repoussé dans mes retranchements… A chacun de trouver commet se mettre la pression pour se « déchirer » et parvenir à ses rêves!

    1. @Michael : Merci pour ce retour Michael, j’espère que tu trouveras ta formule magique qui te permettra de déclencher cet état chez toi de manière permanente.
      Tu peux essayer avec l’exercice de l’article. En te disant ça le plus souvent possible tu devrais vite avancer.
      Yannick

    • look emo on 9 avril 2013 at 7 h 46 min
    • Répondre

    Pour la petite histoire, ce guerrier s’appelait Agathocle de Syracuse au 6ème siècle avant JC. La technique a été ensuite reprise par Guillaume le conquérant puis par Cortez.
    Excellent article qui fait bien le tour de la problématique. Personnellement je suis plutôt du genre à bruler les bateaux, même si parfois passer à l’acte a été difficile. Mais je n’ai jamais regretté.

    1. En effet, il s’agit bien AGATHOCLE, cependant je ne le cite pas trop car s’il a fait preuve ici de grande ingéniosité et de détermination, c’était un tyran sanguinaire tout de même.
      Merci
      Yannick

    • Romain on 9 avril 2013 at 20 h 25 min
    • Répondre

    Napoleon Hill !
    Merci pour cet article clair, concis et motivant !

    • Romain on 10 avril 2013 at 7 h 50 min
    • Répondre

    Tous ceux qui ont aimé cet article se doivent de lire: « Réfléchissez et devenez riche », de Napoleon Hill.
    L’article en est très fortement inspiré et ce livre est un must-read !

    Merci pour ce bel article 🙂

    1. @Romain : Oui effectivement Romain, on parle de cet exemple dans « Reflechissez et devenir riche » mais pas que 😉 ! C’est une histoire très connus en développement personnel (T. Robbins en parle aussi), comme les histoires de Walt DISNEY ou du colonel SANDERS de KFC ce sont des classiques.

    • Sté@economiser on 10 avril 2013 at 21 h 44 min
    • Répondre

    Dans un combat, c’est toujours le mec prêt à mourir qui en sortira vainqueur! le fameux discours d’Al Pacino dans « any given sunday » doit être aussi inspiré en partie de cette mythologie grecque . Superbe façon de mettre la « pression » et motiver ses troupes. Bravo pour l’article

    1. Je n’ai pas vu « Any given sunday » mais tu m’as donné envie de le regarder.
      Merci pour ton retour.

    • Ludovic Baratier on 12 avril 2013 at 15 h 31 min
    • Répondre

    Bonjour

    Effectivement bravo pour votre article

    Cela donne envie d’entreprendre

    Ludovic

    1. Merci Ludovic,
      Ca me fait plaisir surtout venant de toi 😉 !!!
      A+
      Yannick

    • Laurent on 14 avril 2013 at 0 h 43 min
    • Répondre

    Article fort intéressant!!! Encore une magnifique réalisation!!! Merci Yannick

    1. Merci Laurent 😉 !!!
      Ca fait toujours plaisir.
      Yannick

    • samuel@entrepreneur d'internet on 18 avril 2013 at 20 h 23 min
    • Répondre

    Salut Yannick,

    très bel article.

    je dois avouer que j’ai déjà lu a plusieurs reprises cette histoire; mais c’est toujours un plaisir pour moi de la relire.

    ce qui m’a le plus marque ici , c’est le fait de foncer et de se poser les questions ensuite, bref adopter une posture ou l’on se force a réussir.

    Je m’entraine a appliquer cette théorie dans vie et j’admire les résultats qui en découlent.

    Amicalement,
    Samuel

    1. Merci pour ce retour Samuel, en effet il n’est pas facile de brûler ces bateaux, mais une fois qu’on l’a fait, peu importe la situation, on avance plus vite, et si un jour la tâche et les épreuves te paraissent difficiles pense à cette phrase « Si tu traverses l’enfer, ne t’arrêtes pas » Winston CHURCHILL
      A ton succes Samuel !
      Yannick

    • Kurt Webb on 24 mai 2013 at 21 h 14 min
    • Répondre

    Recherchez les personnes que vous connaissez parmi les 225 millions de professionnels déjà inscrits sur LinkedIn.

    • Alexandre@Referencer Son Site on 18 juillet 2013 at 21 h 42 min
    • Répondre

    Bonjour,

    Ça c’est un article qui vous met un coup de pied dans les fesses !

    Napoléon Hill

    Amitiés,

    Alexandre

    1. Merci Alexandre et a ton service 😉 !!!

    • GIBOZ on 4 septembre 2013 at 7 h 54 min
    • Répondre

    Bonjour à tous,

    Article à lire chaque matin avec son café ! Ça donne le LA de la journée !

    Merci,

    Philippe

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down