Comment sortir de la crise grâce à un baromètre ?

barometre

Comment un baromètre peut-il vous aider pour résoudre un problème ?

Comment sortir de la crise grâce à un baromètre ? En voilà une bonne question 🙂

Avant de commencer cet article, je tien a remettre à César ce qui appartient à César à savoir que j’ai trouvé l’histoire ci-dessous sur l’excellent blog de Cédric Vimeux : Virtuose marketing.

Voici cette histoire :

Un professeur de physique est appelé par un collègue au sujet d’un étudiant.

Ce dernier vient de passer un test de physique. Le professeur désire lui mettre zéro, alors que l’élève estime mériter un 20.

Ils demandent alors à l’autre professeur de faire l’arbitre, et de trancher.

La question du test : « Comment pouvez-vous déterminer la hauteur d’un building grâce à un baromètre ? »

La réponse de l’élève : « On attache le baromètre à une corde. On le fait glisser du haut du building jusqu’en bas. On calcule ensuite la longueur de la corde. La longueur de la corde donne la hauteur du building. »

Cette solution donnait effectivement la réponse, mais ce n’était pas celle qu’attendaient les professeurs de physique.

Ils décidèrent de lui donner une seconde chance, et lui allouèrent 6 minutes pour trouver la bonne solution. Celle qui utilisait ses connaissances en physique.

Au bout de 5 minutes…

L’élève n’avait toujours rien écrit !

L’un des professeurs demanda : « Vous n’avez pas de réponse ? Vous désirez abandonner ? »

L’élève répondit : « Au contraire, j’ai beaucoup de réponses à ce problème. J’essaie simplement de choisir la meilleure. »

Puis il donna cette réponse : « On place le baromètre à la hauteur du toit. On le laisse tomber en calculant son temps de chute avec un chronomètre. Ensuite en utilisant la formule : x = gt²/2, on trouve la hauteur du building. »

Ce n’était toujours pas la réponse qu’attendaient les professeurs de physique.

Mais le professeur qui avait jouer le rôle d’arbitre décida d’accorder le 20/20 à l’élève.

D’autres solutions ?

Après l’examen, le professeur « arbitre » rappela l’élève et lui demanda :

« Vous m’aviez dit avoir plusieurs solutions pour résoudre ce problème. Pouvez-vous m’en donner une autre ? »

L’élève répondit illico : « Oui, par exemple, on place le baromètre dehors, lorsqu’il y a du soleil. On calcule la hauteur du baromètre, la longueur de son ombre et la longueur de l’ombre du building. Puis, avec un simple calcul de proportion, on trouve la hauteur du building. »

Très bien, répondit le professeur. Et les autres ?

« On monte les étages avec le baromètre. En même temps, on marque la longueur du baromètre sur le mur. À la fin, on compte le nombre de traits pour obtenir la taille du building en longueur de baromètre. Et on convertit. »

Puis il en donna une autre :

« Vous pouvez aussi attacher le baromètre à une corde, et le faire balancer comme un pendule. Vous déterminez ensuite la valeur g au niveau de la rue et au niveau du toit. Puis vous calculez la hauteur du building à partir de la différence de g ».

Et il conclut :

« Il y a beaucoup d’autres façons de résoudre ce problème. La plus simple est peut-être d’aller au sous-sol. De frapper à la porte du concierge et de lui dire : je vous donne ce superbe baromètre si vous me dites la hauteur exacte du building. »

Le professeur finit par lui demander s’il connaissait la réponse que l’autre professeur et lui attendaient. Il admit que OUI, mais qu’il en avait aussi marre des professeurs qui essayaient de lui apprendre comment il devait penser.

Cette histoire est vraie, c’est celle de Niels Bohr, prix nobel de la physique en 1922…

Que pouvons nous tirer de cette histoire ?

On peut évidemment tirer de multiples enseignements de cette histoire mais pour moi le plus important est de toujours chercher des solutions alternatives à un problème ! Notre éducation fait que de manière générale on nous apprends qu’il y a une seule solution à un problème, le fameux dogme mathématique… mais c’est faux !!

Nous vivons une crise financière et de l’emploi assez violente en ce moment mais il n’y a pas de fatalisme, il faut prendre l’habitude de toujours chercher plusieurs solutions à un problème et il y en a toujours plusieurs encore faut-il se creuser les méninges pour en trouver.

C’est comme pour les sources de revenus, plus vous avez de sources de revenus, plus vous avez de sécurité. Ici plus vous avez de solutions, plus vous avez de chances de passer outre cette crise…

L’idée est de sortir de sa zone de confort et de tester de nouvelles choses… Si vous faites comme tout le monde, vous aurez les mêmes résultats que tout le monde…

Ps : Et justement c’est encore plus facile de sortir de la crise en bossant pour soi qu’en étant salarié… Si vous voulez apprendre à devenir entrepreneur allez voir ma formation : O’revoir président !

Et vous, quelles leçons tirez-vous de cette histoire ?

PS : Voici mon dernier guide :

Incoming search terms:

  • barometre

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • jeux de coloriage on 25 novembre 2012 at 13 h 15 min
    • Répondre

    C’est une très jolie histoire, merci de nous l’avoir partagé :-). J’aime beaucoup cette notion de liberté de pensée que le jeune homme met en avant, de nos jours, tout est fait pour qu’on pense à notre place et qu’on suive comme des moutons. C’est donc une bonne chose de se servir de ses particularités et de les assumer quitte à ce que cela déplaise 😉

  1. J’adore votre histoire. Il avait pas mal d’idée par contre le professeur voudrait uniquement entendre la réponse qui préfère. merci pour l’article.

    • résultat pmu on 29 novembre 2012 at 8 h 27 min
    • Répondre

    Il y a un bon parallèle entre cette histoire et votre conclusion. En effet il y a toujours une solution à un problème, mais encore faut-il avoir envie de la trouver et vu que rien ne tombe du ciel, souvent on se contente malheureusement de laisser aller les choses…

  2. La leçon de cette histoire ?

    1) Tout problème contient en lui les racines de sa solution.

    2) Un baromètre sert aussi à remettre les… pendules à l’heure ! 🙂

    1. 🙂 excellent ton 2ème point

  3. Très bonne exemple pour apprendre à penser de par soi-même et sortir du lot et des idées reçues pour

    • gildas on 4 décembre 2012 at 10 h 07 min
    • Répondre

    ca me fait penser à une maxime que j’utilise souvent : »chaque problème a sa solution, et chaque solution a son problème » … rien n’est insoluble, il faut toujours garder cela en tête !

  4. J’adore ! Article très riche qui renvoi à de très nombreux sujets comme la formation à l’école, les dogmes et lois établis comme vérité absolue, la difficile mais nécessaire réflexion pour échapper à cette « prison » et proposer autre chose, qui quoi qu’il arrive aura fait avancer !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down