L’école en France, une fabrique à crétins ?

education

La même Ecole en France pour tout le monde, est-ce la solution ?…

Pour faire suite au dernier article j’ai eu envie de vous montrer une vidéo que j’ai trouvé. Au delà du fait qu’elle est très esthétique et dynamique, elle nous jette en pleine figure un constat accablant à propos de l’éducation.

Cette vidéo est à la base faite pour le système éducatif Américain mais en écoutant la vidéo, vous verrez que c’est la même chose dans l’Ecole en France…

Je dois avouer que je n’ai jamais été fan de l’école, je n’étais ni un génie, ni un cancre, je faisais tout juste ce qu’il fallait pour passer en classe supérieure (sauf en 2nde où j’en n’ai pas fais assez…:)). Pour être plus précis, je me faisais chier !! Je ne voyais pas l’intérêt de calculer des hyperboles, d’apprendre à jouer de la Flûte, d’apprendre à parler Anglais dans des manuels…

J’aimerai bien savoir qui dans sa vie d’adulte, calcule des dérivés (hormis quelques ingénieurs), donne des cours de flûte… Alors oui effectivement, l’école apporte une foule de bénéfices, il ne faut pas le nier, cependant, il y a à mon avis beaucoup mieux à faire pour « former » nos cerveaux au fur et à mesure des années…

Bref je voulais juste faire un petit billet en introduction pour que vous regardiez la vidéo qui soulève des points encore beaucoup plus importants que ceux que je viens d’évoquer…

Bonne vidéo  :

 

Mon fils a actuellement 3 ans et va donc forcement passer dans la moulinette de l’éducation nationale. Cette vidéo me donne vraiment à réfléchir sur comment je vais pouvoir l’éduquer plutôt que le déstructurer et l’amener vers une pensée unique et crétine…

 

Que pensez-vous de cette vidéo ?



(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Quel sujet ! Ce qui me choque surtout dans l’Education nationale c’est son immobilisme et l’interdiction d’envisager améliorer certains points. Chacun campe sur ses acquis, sur son territoire et ses avantages et très peu de personnes laissent la porte ouverte à une évolution, voire une révolution !

    Je ne suis pas d’accord avec toi sur la stigmatisation de certaines matières ou apprentissages. Ils ont tous leurs intérêts mais devraient à mon avis répondre à une demande, une envie du petit écolier. Vive l’apprentissage à la carte où l’écolier est moteur de son apprentissage !

    Par contre, il manque cruellement de formation sur l’humain lui-même et sa construction personnelle ainsi que sur la vie quotidienne. Apprendre à se connaître, savoir définir ses objectifs, ses envies, savoir maîtriser un budget, mener à bien un projet, etc. *

    J’ai proposé un jour de sortir l’école de l’école, et en parallèle d’ouvrir l’école au monde extérieur. Si nous fédérions chaque établissement derrière un projet d’envergure, l’identité, la cohésion, la fierté, l’envie serait retrouvée, du sens serait donné aux apprentissages. Et l’extérieur, les parents, les grands parents, et tous les autres pourraient s’investir pour aider ces grands projets de société à émerger, et apporter leur petit plus, leurs expériences, leurs compétences.

    Est-ce si compliqué que cela à mettre en place ? Absolument pas. Est-ce coûteux ? Absolument pas. Alors qu’attendons-nous ?

    « I have a dream… »

    Je suis persuadé que cette idée est une solution simple pour redonner une image positive à l’école et qu’elle permettrait d’améliorer considérablement la force vive de notre pays !

    1. Hello Benoit,

      Entièrement d’accord avec toi à propos de l’immobilisme qui est un synonyme du « fonctionnariat » en France…

      Quand je parlai de la Flute ou autre, le fond de ma pensée est surtout de dire qu’il y aurait beaucoup d’autres choses plus intéressantes à apprendre à mon avis :
      – Comment gérer un budget
      – Comment fonctionne la banque, un crédit
      – Apprendre qu’être à son compte est au moins aussi intéressant que devenir fonctionnaire…
      – Redorer le blason des matières manuelles….

      Bref, il y a du taf !

  2. J’avais écrit un article il y a quelques temps qui participe au débat : http://lebonsensadubon.com/2011/12/27/et-si-le-mal-francais-etait-la-recherche-de-la-moyenne-a-lecole/

  3. Je suis plus de l’avis de M. Ligier, à savoir que la flûte, c’est malgré tout utile. Ca éveille à la culture. On serait justement bien incapables sans ce genre de choses. Une école « tournée vers l’efficacité opérationnelle » uniquement me semble néfaste, mais ces deux aspects peuvent se rejoindre. Un enseignement à la carte semble intéressant, mais la pratique me semble plus délicate : savoir quel métier faire, etc.
    Le succès de l’alternance est assez éloquent malgré tout et je pense qu’il faudrait y songer davantage.

    1. Hello Victor et merci pour ton commentaire,

      J’ai répondu aussi à ton comm dans ma réponse plus haut 😉

  4. SAlut Guillaume,
    encore une fois tu nous as trouvé une super vidéo.
    Je ne reviens pas sur l’esthétisme qui est génial.

    L’auteur de la vidéo montre bien comment le système actuel est inadapté aux enfants. Je suis d’accord avec lui pour dire que l’age n’est pas le seul critère déterminant pour former des groupes d’apprentissage. De la même manière, il y a plusieurs types d’intelligence (intellectuel, émotionnel, manuelle… etc ) et chacun devrait être libre de la développer selon un cursus qui lui est propre.

    Le coup du trombone est tout simplement énorme ! J’ai adoré et en même temps, je ne sais pas si je trouverais plus de 10 exemples… J’ai entendu la même histoire avec un baromètre pour mesurer la hauteur d’un building.

    Poser le problème est déjà une bonne chose en soi, mais l’auteur propose-t-il un nouveau système éducatif ?

    Julien

  5. Jolie vidéo 🙂

    • jeu de vitesse on 9 décembre 2012 at 12 h 24 min
    • Répondre

    C’est clair que l’éducation est un vaste sujet. Il y a du bon bien sur mais aussi du mauvais qu’il faudrait enlever. Ce qui est sur aussi c’est qu’un diplôme ne garantit plus rien. Donc il faut aussi arrêter cette course folle à avoir le plus possible de diplômés d’études générales, l’apprentissage est une voie qu’il faut mettre en avant pour avoir un vrai métier!

  6. Salut Guillaume,

    J’ai adoré cette vidéo, en grande partie parce qu’elle était originale dans sa conception, sous forme de dessin, à la fois dynamique, éducative et divertissante. Cela rejoint le thème. Il est bien connu que l’on apprend beaucoup mieux en de divertissant, parce que l’intérêt (donc l’attention) est plus grand.

    Tout ce qui nous entoure est conçu pour fonctionner sur des standards, c’est à la fois une bonne chose, parce que c’est adapté au plus grand nombre et une mauvaise chose, parce qu’on ne tient pas compte des différentes de chacun.

    On pourrait probablement optimiser le système éducatif, mais il serait beaucoup plus complexe à mon avis, de tenir compte des spécificités de chacun.

    Nous avons peut être aussi tendance à oublier que si l’éducation est obligatoire, aller à l’école ne l’est pas. Par facilité et parce que c’est « gratuit » (ou plutôt parce que nous le payons avec nos impôts), nous envoyons nos enfants à l’école, cependant, que ce soit le cas ou pas, en tant que parent, nous avons un rôle à jouer qui pourrait probablement être plus important qu’il ne l’est, en ce qui concerne le développement personnel de nos enfants. Nous pouvons leur enseigner à réfléchir par eux même et compléter les connaissances qu’ils acquièrent à l’école.

    Je n’ai pas dit que ça serait facile 🙂
    Et je suis d’accord sur le fait que l’école est inadaptée. J’en étais moi même un parfait exemple.
    N’ayant jamais été premier de la classe, ni dernier, j’étais un élève moyen à tous les niveaux, parce que l’école ne m’a jamais passionné… ou du moins, rares ont été les professeurs capables de me donner un intérêt à suivre leur cours.

  7. Il est vrai que l’éducation a perdu de sa notoriété. Ce sont les plus malins et les plus inventifs qui s’en sortent plus que ceux qui ont un diplôme!

  8. « Mon fils a actuellement 3 ans et va donc forcement passer dans la moulinette de l’éducation nationale »

    Pas forcément : vous pouvez toujours partir à l’étranger pour placer votre fils à l’école dans un autre pays. Je n’ai pas retrouver le lien, mais il y a une étude de The Economist sur les meilleurs pays pour élever un enfant, qui devrait vous intéresser.

    1. Hello Jérémie,

      Non dans la mesure où je suis séparé et que je n’ai pas envie de voir mon fils 2x par an… 🙂

    • Grégory Gayet on 2 juin 2013 at 13 h 36 min
    • Répondre

    J’interviens tard dans ce mini-débat, mais le sujet m’intéressant particulièrement, je laisse un petit com qd même. Pour simplifier, Je serais plut$ôt d’accord en définitive avec Laura. mais pour aller un peu plus loin, j’ajouterai que l’école n’apprend pas tout et vise essentiellement à faire des citoyens respectueux des lois de la République, en négligeant toutefois leur dvenir professionnel. C’est là que le bât blesseselon moi, car on ne peut pas « fidéliser » ui que ce soit à sa philosophie ni à ses méthodes si celles-ci ne conduisent pas à une amélioration de son bien-être ultérieur, qui sans vouloir paraitre trop matérialiste, passe toutefois qd même par une certaine aisance matérielle. On ne vit pas que d’amour et d’eau fraiche. le corps enseighnant étant majoritairement de gauche et anti-national, je crains pour ma part, l’enseignement à venir de la morale laïque, formatage d’une pensée unique dès la maternelle, en contradiction avec la nécessaire adaptation du système scolaire à la pluralité des opinions et à la diversité des profils à qui lui revient la charge d’instruire. là est peut-être le pb en réalité : savoir limiter les prérogatives de l’Education Nationale à la sseule mission qui devrait lui échoir, la transmission des savoirs, et non la formation idéologique.

    • samuel@entrepreneur d'internet on 9 juin 2013 at 12 h 15 min
    • Répondre

    Salut Guillaume,

    l’on ne peut nier ou même encore réfuter le rôle prépondérant que joue l’école ou l’éducation dans la vie d’un homme.

    Pour ma part, je pense que l’éducation est avant tout la vision que donnent les parents aux enfants et lui apprendre qu’il doit savoir faire des choix et que tout ce qui lui arrive est dans la plupart des cas le résultats de ces actes.

    Et que s’il désire avoir plus, il dois faire des actions pour obtenir ce qu’il veut.

    Amicalement,
    Samuel

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down