Les étapes d’un investissement locatif

Investissement locatif

Crédit photo Shutterstock “Photo Melon”

Aujourd’hui dans cet article, nous allons voir ensemble les différentes étapes d’un investissement locatif.

Ce n’est pas un secret, les Français aiment bien la pierre, nous sommes dans le top 5 Européens en terme de pourcentage de propriétaire en France. C’est un actif tangible, en dur, qui rassure pas mal de monde au contraire de la bourse qui est trop “impalpable” pour beaucoup. 

Mais attention, acheter un bien locatif n’est pas la même chose qu’acheter sa résidence principale. Beaucoup de personnes se font “aveugler” par la réduction d’impôts promise sans se rappeler qu’ils achètent un bien immobilier et non pas une feuille de papier avec une réduction d’impôts à la clé.

Je vous dis cela, car j’ai rencontré pas mal de personnes qui ont acheté un bien à 500 km de chez eux sans connaitre l’endroit où ils investissaient ce qui est une grave erreur, car le but final est quand même que son bien soit loué… Et si votre bien est construit dans un endroit sans tissu local dynamique, vous pouvez vous retrouver avec un boulet aux pieds, sans loyer et aussi du coup sans réduction d’impôts, une double peine en quelque sorte… Il faut donc faire en sorte de sélectionner un bien de qualité avec un conseil de qualité comme avec valority.com par exemple.

Une fois cette mise en garde faite, voici les différentes étapes pour réaliser un bon investissement locatif :

1) Assurez-vous d’être au moins sur la tranche marginale d’imposition à 30 % ! En effet, si vous êtes sur les tranches marginales inférieures, l’investissement sera moins intéressant pour vous. Il faut aussi prendre en compte ce qui va se passer pour vous dans les 10 prochaines années, car si par exemple, vous êtes en couple sans enfant, mais que vous prévoyez d’avoir 2 enfants, mécaniquement vos impôts baisseront, il faut donc être sûr que si votre foyer compte 2 enfants que cette opération soit quand même rentable pour vous !

2) Attention à votre pourcentage d’endettement. Eh oui, car vous allez faire un prêt bancaire et si vous n’avez pas acheté votre résidence principale, pensez bien au fait que le loyer viendra s’ajouter à vos revenus, mais que le prêt existant viendra gréver votre capacité d’endettement.

3) Concernant le bien en lui-même, il faut acheter dans un endroit que vous connaissez. Vous devez savoir si c’est un quartier sympa, attirant, avec des commerçants, une vie locale… Bref, le but est que quelqu’un habite votre appartement, le quartier doit être attractif et le loyer cohérent.

Voici les principaux points à vérifier avant de faire un investissement locatif. Si tous les voyants sont au vert, foncez, je l’ai moi-même fait avec une loi Scellier en 2009, voir l’article ici. Cela reste une étape intéressante dans la construction d’un patrimoine à long terme.

Et vous, allez vous sauter le pas ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

livre-ecover-3D-sortir-gagnant-de-la-crise-actuelle

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10 000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
(les meilleures places sont à prendre maintenant)