La bourse pour les débutants

La crise actuelle du coronavirus a précipité les marchés financiers dans une incertitude qui rappelle la crise financière de 2008. Effectivement, les mesures de confinement à l’échelle mondiale ainsi qu’une baisse généralisée de la demande ont affecté l’activité économique, provoquant chômage de masse et effondrement des revenus pour des millions d’opérateurs économiques. Des secteurs entiers se sont retrouvés touchés de plein fouet (tourisme, aérien, B2B) et le manque de visibilité a gelé les investissements. Cependant une crise fournit toujours des opportunités pour qui sait les identifier et comprendre la logique économique et financière.

Comment investir dans la bourse comme débutant

Aujourd’hui nous vous proposons de comprendre justement ces mécanismes afin de pouvoir investir maintenant sur les marchés financiers et générer des retours qui justifient les risques potentiels. 

La bourse peut sembler pour un débutant un monde inconnu, peuplé d’individus qui crient des chiffres et des ordres d’achat ou de vente au téléphone dans les métropoles mondiales les plus en vue. Ce n’est là que l’aspect superficiel de la bourse. La bourse est avant tout un marché où l’offre et la demande de capitaux se rencontrent afin de financer des activités économiques. En tant qu’investisseur en bourse, vous achetez des actions qui consistent en des parts du capital social d’une société anonyme. Détenir des actions vous donne droit à des dividendes et à un droit de vote proportionnel à votre détention du capital total.

livre-ecover-3D-sortir-gagnant-de-la-crise-actuelle

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Attirez enfin l'Abondance Financière que vous méritez dans votre Vie grâce à mon Guide Comment sortir gagnant de la crise actuelle.

Si vous possédez 5% des actions d’une société anonyme, vous avez en théorie 5% des droits de vote (à supposer que vous acquérez des actions classiques, une action = une vote). Les dividendes représentent la proportion des bénéfices nets qui sont reversés aux actionnaires en proportion à leur position. 

Les obligations

Les obligations sont des titres d’émissions de dettes, créées par des institutions financières à l’initiative d’entreprises ou d’états. Dans le cas d’entreprise on parle d’obligations (corporate bonds), dans le cas d’états nous parlons de bons du trésor (treasury bonds). La logique est simple. Une entreprise émet 10 millions d’euros sous forme d’obligations, ce qui signifie qu’elle se tourne vers les marchés financiers afin de financer par la dette ses activités, ses investissements et son développement en général. Les investisseurs achètent ces obligations à un prix qui prend en compte la durée de l’emprunt et le taux d’intérêt que l’entité émettrice propose.

Pour reprendre notre exemple, 10 millions d’euros sous la forme de 100 000 titres obligataires signifie que chaque titre représente 100€ de la dette nouvellement émise. L’avantage de ce produit financier est que l’émetteur récupère la somme désirée en peu de temps et à des taux d’intérêt plus bas que ce que les banques proposeraient, car l’émetteur se soumet aux critères et résilience face au risque des marchés financiers.

Cependant les titres obligataires sont soumis à une volatilité excessive et une dégradation de la position financière ou des perspectives commerciales peuvent faire s’envoler le taux d’intérêt, faire s’effondrer le prix d’un titre obligataire (une relation inversement proportionnelle) et augmenter le coût de l’emprunt à cause de spirales spéculatives. 

Qu’est-ce qui s’achète et se vend en bourse ? Les professionnels de la finance proposent une large gamme de produits financiers, qui va des actions aux produits les plus complexes (produits de titrisation, indexes, contrats à terme etc.). Vous pouvez donc placer votre argent sur des actions, obligations, bons du trésor d’Etats, indexes (ETF), matières premières, CDO CDS (credit default swaps – un produit financier qui consiste à parier sur le défaut d’un débiteur). La majorité des produits financiers peuvent être acquis directement par un investisseur privé, mais certains nécessitent de passer par des institutions financières.

Les principales opérations boursières

Quelles sont les principales opérations boursières que vous pouvez effectuer concernant un produit que vous avez identifiez ? Lorsque vous investissez en bourse, vous pouvez adopter deux positions sur les actifs en question. Vous pouvez soit investir et avoir une position dite longue, soit une position short. Une position longue suppose que vous anticipez que l’actif que vous détenez gagnera en valeur à l’avenir, vous comptez donc réaliser une plus-value à la vente. Ce genre d’approche nécessite donc que vous cibliez les actifs qui subissent une correction momentanée (une baisse ponctuelle de leur cours en-deçà de leur valeur intrinsèque) et qui ont une forte probabilité de voir leur prix augmenter. 

1) Investir sur le court terme : position short

Une position short consiste à parier à la baisse sur un actif en particulier. Vous empruntez un actif à un prix particulier, le vendez immédiatement pour sécuriser la valeur dans un autre actif plus stable (type de bons du trésor). Les bénéfices sont engrangés lorsque le prix de l’actif emprunté baisse, vous liquidez votre position stable pour racheter la même quantité empruntée, gagnant ainsi la différence entre les deux prix. Cette pratique est plus risquée car vous êtes contraints par le temps. Le pari réussit si dans l’intervalle de temps que vous avez pour rendre l’actif emprunté, le prix baisse effectivement. 

L’histoire boursière est parsemée de shorts célèbres, notamment celui de l’investisseur hongrois George Soros qui, en 1992, paria sur une dévaluation de la livre sterling. Il acheta pour plus de 10 milliards de dollars en livres sterling au moment t, convertissant immédiatement sa mise en Deutschemarks, considérés comme un actif sûr. Lorsque la Banque d’Angleterre dévalua la livre sterling, il racheta de la livre au moment t+1 à un prix inférieur, empochant plus d’un milliard de dollars de profits purs en moins de quelques jours.

Ce pari était évidemment bien documenté, Soros ayant compris que dans le cadre du Mécanisme de Taux de Change Européen (MTCE), la livre sterling était surévaluée et que cela pousserait tôt ou tard la Banque d’Angleterre à sortir du MTCE et à dévaluer la livre. Il est donc fondamental de bien saisir les tendances de fond de l’économie et d’anticiper les réactions des institutions financières.  

2) Investir sur le long terme: position longue

Vous pouvez suivre deux stratégies sur les marchés financiers : soit investir sur le long-terme afin que vos actifs s’apprécient sur un horizon temporel d’un an ou plus, soit multiplier les transactions afin de bénéficier à l’achat ou la vente lorsque des petites variations temporaires se manifestent. La première approche est une approche d’investisseur tandis que la seconde correspond au trading. Pour que le trading soit rentable, vous devez généralement opérer avec de larges sommes car les quelques dixièmes de pourcentage de volatilité que vous exploitez ne peuvent représenter des sommes intéressantes qu’une fois passé un certain cap en termes de volume. 

Quels sont les mécanismes qui font la logique boursière et financière ? Il faut tout d’abord comprendre le concept de valorisation en finance. Il existe plusieurs méthodes pour déterminer le juste prix d’un actif, et différentes théories de la valeur existent pour estimer les facteurs et variables qui doivent être prises en compte. D’une façon générale, le prix d’un actif au moment t correspond à une somme de sa valeur intrinsèque (c’est-à-dire la valeur économique qui réside en l’actif) et des potentiels retours financiers liés à la détention de cet actif. Il faut ici présenter un concept clé en finance, qui est celui de la valeur temporelle de l’argent. Cette théorie suppose qu’un dollar aujourd’hui vaut plus qu’un dollar dans un an.

La logique voudrait que l’année de différence entre l’encaissement d’un dollar permettrait d’investir ce dollar afin de générer un retour. Les financiers prennent comme taux de retour le taux d’intérêt moyen. Des calculs précis peuvent exactement estimer la valeur d’un an par rapport à un dollar. Si l’on considère un taux d’intérêt de 5%, un dollar tout de suite est équivalent à un dollar * 1.05. Réciproquement, un dollar dans un an vaut un dollar/1.05. 

Pourquoi investir en bourse en temps de crise ?

La crise actuelle du coronavirus a non seulement contribué à dégonfler des bulles mais a aussi profondément perturbé la logistique mondiale. Les bulles financières autour d’une variété de secteurs de l’économie mondiale étaient soutenues par des masses de capitaux injectés par des fonds d’investissement et autres hedge funds. Avec la crise, les investisseurs qui confient leurs épargnes à des hedge funds ont demandé à retirer leurs liquidités, ôtant ainsi les piliers financiers qui soutenaient artificiellement les prix dans certains secteurs.

La logistique mondiale s’est vue remise en question, ce qui a contribué à réorienter les flux de marchandises et de capitaux. Par exemple, certains grands groupes ont décidé de réduire leurs réseaux internationaux et de reconcentrer leur production et distribution autour de pays bien particuliers. La structure de l’économie mondiale se trouve donc changée et offre des opportunités pour gagner tant à la hausse qu’à la baisse. Certains secteurs ont été frappés de plein fouet par la crise (tourisme, aérien, etc.) ce qui provoqua une chute vertigineuse de leurs cours.

Cependant leur cours actuel n’est pas représentatif ni de leur valeur intrinsèque ni de leurs bénéfices potentiels futurs, il s’agit simplement d’une correction due à l’arrêt de l’activité économique et aux attaques spéculatives à la baisse. Adopter une position longue sur des secteurs temporairement touchés pourrait s’avérer lucratif une fois la situation revenue à la normale. 

Investir en bourse est aujourd’hui facile et accessible. A moins que vous n’ayez des millions à placer, vous n’avez pas besoin de passer par les institutions financières classiques de gestion de patrimoine. La plupart des banques vous offre sur leurs portails en ligne la possibilité de vous constituer un portefeuille de titres que vous pouvez gérer vous-même. De plus il existe quantités de plateformes qui vous permettent de placer votre argent dans des indexes d’actifs, comme par exemple eToro. La différence réside dans le fait que passer par votre banque vous permet effectivement d’acquérir une action à votre nom, tandis que sur les plateformes vous ne possédez en réalité aucune action. 

Il existe également des marchés alternatifs au marché boursier, notamment celui des cryptomonnaies. Ces dernières ont non seulement vu leur capitalisation croître de façon vertigineuse ces dernières années grâce à l’amélioration continue de la technologie blockchain et de son intégration progressive à l’économie, mais elles peuvent également constituer des valeurs refuges en ces temps de crise. A savoir qu’investir dans les cryptomonnaies diffère quelque peu des marchés boursiers traditionnels, puisqu’il faut ajouter la compréhension de la proposition de valeur technologique à l’analyse financière. 

En conclusion, investir son épargne directement dans l’économie réelle vous permet de dynamiser votre argent et de potentiellement encaisser bien plus que les taux d’intérêt proposés par les plans d’épargne conventionnels. D’une certaine façon, en plaçant directement votre argent vous éliminez l’intermédiaire qu’est la banque, dont le rôle est justement de placer les dépôts de ses clients de façon rentable et de vous verser un intérêt.

Cependant, en faisant de la sorte vous vous exposez bien plus aux risques inhérents aux marchés financiers, contre lesquels la banque vous protège puisqu’en cas de faillite, il existe des mécanismes d’assurance qui restituent aux épargnants leur argent. Les marchés financiers demeurent très volatiles, souvent illisibles et nécessitent de s’armer de théorie, de bon sens et de patience.  

livre-ecover-3D-sortir-gagnant-de-la-crise-actuelle

Cet Article vous a plu ?

Attirez enfin l'Abondance Financière que vous méritez dans votre Vie grâce à mon Guide Comment sortir gagnant de la crise actuelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

livre-ecover-3D-sortir-gagnant-de-la-crise-actuelle

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10 000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
(les meilleures places sont à prendre maintenant)