La loi pinel 2018 : les nouveautés

Loi pinel

Loi Pinel, ce qui change en 2018

Vous souhaitez investir dans l’investissement locatif ? La loi Pinel vous concerne. Ce dispositif permet en effet de défiscaliser une part de votre placement. Cette loi est en vigueur depuis 2014 et la loi logement a confirmé sa prolongation jusqu’en 2021. Des changements seront toutefois opérés d’ici la fin de cette année et de la prochaine. Sans surprise ces modifications ne vont pas dans le sens des investisseurs. Il n’est jamais préconisé d’ajuster ses projets dans l’urgence mais une bonne visibilité sur le calendrier et les possibilités qu’il vous offre, vous permettra peut-être de saisir une opportunité.

Les avantages de la loi Pinel

L’intérêt de la loi Pinel consiste en une réduction de 12%, 18% ou 21% sur l’impôt sur le revenu. Le taux dépend de la durée de location : 12% pour 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. L’état peut donc se porter financeur du projet à hauteur de 21% pour une durée de 12 ans. Avec la part de loyer de 47% du locataire, restent 32% du projet à financer via l’épargne. Ces chiffres nous sont communiqués par le site https://www.la-loi-pinel.com

Qui est concerné par la loi Pinel ?

Tous les contribuables français ont accès à la Loi Pinel. Dans les faits, si vous payez plus de 2500€ d’impôts sur le revenu, ce dispositif peut vous faire réaliser de substantielles économies. Les économies peuvent atteindre 5250€ par an, soit 63 000€ pour une durée de location de 12 ans pour l’achat d’un bien immobilier d’une valeur de 300 000€.

Les spécificités de la loi

L’éligibilité d’un logement à la Loi Pinel dépend de plusieurs facteurs. Le logement doit être neuf ou en état futur d’achèvement. Il doit être achevé dans les 30 mois suivant la date de déclaration d’ouverture du chantier. Enfin, le bâtiment doit répondre à la réglementation thermique RT2012.

Seules certaines zones géographiques sont concernées. Ces zones varient en fonction des dates et des évolutions de la loi.

Le bien doit-être loué dans les 12 mois suivant sa livraison et mis en location pour une durée de 6 à 12 ans.

Les loyers perçus sont conventionnés, selon un barème annuel fixé par décret. Les locataires sont assujettis à un plafond de ressources également défini chaque année par décret.

Ce qui change en 2018

A partir de 2018 le dispositif se recentre sur les zones A bis et B1, c’est-à-dire la région Parisienne. La zone C reste accessible jusqu’à fin 2017, sous dérogation préfectorale. La zone C concerne l’ensemble du territoire à l’exclusion des grandes villes. Pour un investissement dans une petite agglomération ou en campagne, il ne reste donc que très peu de temps pour pouvoir profiter du dispositif Pinel.

Ce qui change en 2019

Fin 2018 la zone B2 sera exclue du dispositif. B2 correspond à la grande couronne, à des villes aux loyers relativement élevés. Pour plus de précision sur les zonages nous vous invitons à consulter la page dédiée du Ministère de la cohésion des territoires.

 


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down