Quitter la sécu 2/2

poubelleQuitter la sécu partie 2 c’est par là :

Cet article fait suite au 1er article Comment quitter la sécu.

Alors, rentrons maintenant dans le pratique !

Je vais différencier juste après si vous êtes salarié ou entrepreneur mais au départ la démarche est la même :

Dans un 1er temps, je tiens à préciser que je n’ai pas d’intérêt particulier à vous recommander ce qui suit. Je ne vous y incite pas et je ne suis pas rémunéré pour cela.

Ceci étant dis, la 1ère chose à faire est de vous rendre sur le site Mouvement pour la liberté de la protection sociale. Site qui est tenu par Claude Reichman dont je vous ai parlé dans l’article précédent. Pourquoi ? Tout simplement car si vous devenez adhérent (250€/an de mémoire) vous allez vous enlever une grande partie des tracasseries administratives.

En effet, l’association qui se bat depuis de nombreuses années sait parfaitement comment s’y prendre pour sortir de la sécu, comment répondre aux courriers que vous allez recevoir des différentes caisses…

Dans la pratique :

Avant d’entamer quoi que ce soit : Adhérez et demandez quelles sont les démarches à effectuer. Ils vont vous aider et surtout quand les procédures seront entamées et que vous allez recevoir des courriers la seule chose que vous aurez à faire c’est de leur faire suivre ces courriers afin qu’ils vous donnent un courrier type à retourner… Magique non ? 🙂

Si vous êtes salarié :

Il vous suffit de télécharger le document PDF que vous trouverez sur le site MLPS (faite clic droit / enregistrer/sous) et de l’envoyer en RAR à votre direction.

Comme vous vous en doutez et comme vous avez pu déjà le voir dans les commentaires de l’article précédent, il y a de grandes chances que votre employeur (par facilité et peur de « représailles ») vous réponde que cela n’est pas possible.

A ce moment-là, suivez les démarches que vous indiqueront le MLPS et surtout parlez en à vos collègues. L’union fait la force…

Si vous êtes indépendant :

De la même manière que les salariés, le début est le même : Adhérez et demandez conseil.

Par contre, a la différence des salariés, l’argent de vos cotisations, c’est vous qui le détenez… Vous avez donc un levier supplémentaire. Mais cela veut dire aussi qu’avant de demander à sortir de la sécu vous devez déjà être assuré par un assureur privé.

Visiblement le meilleur actuellement est Amariz. C’est une société très sérieuse basée en Angleterre et qui vous offre différentes gammes mais le but 1er est de remplacer la sécu.

Il y a trois avantages à passer par une société comme Amariz :

– La coût (à prestations égales) sera bien moindre que le coût de la sécu.

– La cotisation est fonction de l’âge d’entrée.

– Enfin cette cotisation est fixe et n’est pas un pourcentage de votre résultat. Fini de payer des milliers d’euros…

 

Quelles sont les précautions à prendre ?quitter la sécu

Les indépendants le savent, quand on est en retard de paiement, on a d’abord un courrier de rappel, ensuite un commandement à payer et très vite mise en demeure, voire saisie sur salaire… Tout cela va très vite. De là à dire que l’état est voleur, il n’y a qu’un pas…

Donc au cas où les caisses vous embêtent même si selon Mr Reichman ces caisses sont de moins en moins actives car il y a comme une odeur de fin de monopole dans l’air… (vous en saurez plus dans la conclusion) il faut se rendre insolvable.

Insolvable veut dire que vous avez sur le compte bancaire à votre nom que très peu d’argent. Il faut donc que vous ayez votre argent dans un compte bancaire à l’étranger.

Beaucoup de médecins ont ouvert des comptes à ING Belgique, Luxembourg…

Pour rappel, avoir un compte à l’étranger est légal, ce qui est illégal c’est de ne pas le déclarer…

Pour ceux qui sont en nom propre (pas en société) et qui « ont peur » pour leur éventuelle résidence principale, je rappelle qu’il est possible de faire faire chez un notaire : Une déclaration d’insaisissabilité de la résidence principale. 

 

Soyez rassuré :

Ces précautions sont très faciles à faire et il me semble que tant sur le plan citoyen que sur le plan gain financier cette action mérite d’être menée…

 

Pourquoi tout devrait bientôt changer ?

Selon Claude Reichman, le monopole Français n’en n’a plus pour très longtemps. Voici quelques signes qui montrent que les choses bougent :

Le MLPS prend de plus en plus d’ampleur. De plus en plus de gens sont au courant que cela fait plus de 10 ans que l’on pourrait avoir 10 % de revenus supplémentaires (ou plus selon les revenus) tout en étant aussi bien voir mieux couvert au niveau de la santé.

– Le MLPS va prendre encore de l’ampleur beaucoup plus vite car les salariés entrent dans la partie et je dirai qu’avec les temps qui courent et la profonde désaffection des Français pour leurs politiques (gauche ou droite, de toute manière c’est la même bande de bons à rien… ) cela devrait très vite grossir !

– Les assureurs privé Français (Axa et April à ce jour) ont commencé à sortir des produits similaires à Amariz c’est-à-dire pour remplacer la sécu. Est-ce que notre « ami » énarque Henri de Castries (PDG d’AXA) aurait des infos ???

– Personne n’en parle mais il y a à l’heure actuelle des vagues de licenciements au sein des URSSAF et du RSI…

 

Pour les réticents :

 

Je dirai déjà dans un 1er temps, informez-vous ! Arrêtez de regarder TF1 ou autres chaines qui ne nous servent que de la soupe…

Allez aux réunions organisées par le MLPS qui sont un peu partout en France. C’est très intéressant et beaucoup plus productif que de regarder le big deal ou Débilla…

Pour ceux qui se disent : « Non mais quand même c’est abusé de faire ca… » Je n’ai pas encore lu de livre à propos de la sécu mais j’en ai lu un il y a longtemps à propos des caisses de retraites. Lisez-le, il est édifiant… Vous verrez ce qu’il font avec VOTRE argent… :

Enfin, voici pourquoi avec un extrait de film, nous sommes tous importants ! Les actions de chacun comptent dans la balance… :

Personnellement, avant d’avoir connaissance de ce « dossier » j’avais à moitié résolu le problème en m’installant en zone franche mais cet été quand je vais me remettre en EURL, je lancerai les démarches aussi par principes !!

Je vous tiendrai au courant…

 

Voilà pour cette petite série, j’espère que vous aurez appris des choses. Apprenez, intéressez-vous et parlez en autour de vous…

 

 

PS : Par soucis de transparence de patrimoine comme les politiques l’ont fait, je tien à déclarer que je viens d’acquérir une tondeuse de la marque Wolf d’une valeur de 149 €…

Nouveau : Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter directement via Facebook et ainsi recevoir mes 8 vidéos pour construire un patrimoine comme un millionnaire…

Incoming search terms:

  • quitter la secu
  • je quitte la secu
  • amariz rsi

(36 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

    • Karim on 26 avril 2013 at 13 h 32 min
    • Répondre

    Salut Guillaume,

    Une fois tout le processus en place, est-ce qu’Amariz remplace la carte vitale par une autre ? Est-elle acceptée partout ? (pharmacies, médecins…)

    Karim

    1. Hello,

      Je ne peux encore te répondre précisément car je n’ai pas encore fait la démarche mais attention cela ne sera pas une carte vitale car cela ne sera plus la sécu.

      C’est juste que tu auras l’équivalent en couverture. Le mieux est de contacter Amariz pour cela.

      Guillaume,

      • Comment quitter la sécurité sociale on 27 avril 2013 at 7 h 42 min
      • Répondre

      Karim la carte Amariz te sert de tiers payant dans les hôpitaux et chez les docteurs, pharmacies tu dois payer.
      Ensuite tu envoies ta feuille de maladie pour te faire rembourser, c’est très rapide je te l’assure

    • Pascal on 26 avril 2013 at 15 h 08 min
    • Répondre

    Bonjour Guillaume,

    Très intéressant tout ça! Ca a le mérite d’être creusé. Ce que j’ai fait d’ailleurs rapidement mais est-ce aussi intéressant pour un employé de quitter la sécu par rapport à un indépendant ou médecin qui est beaucoup plus prélevé sachant qu’une assurance santé de substitution coûte environ 300 Euros par mois?
    Merci en tout cas pour cet article!
    Pascal

    1. Hello Pascal,

      Merci pour ton commentaire.
      J’ai fais le devis pour moi cela couterais 230€/mois en sachant que j’ai 33 ans. Si j’étais salarié à 1500 €/mois, au lieu de toucher 1500 €/ mois je toucherais environ 2400 €/mois (charges sociales et patronales en sus).

      Penses tu que je préfère 2100 €/mois ou 1500 ? …. 🙂

      Après il faudrait également pour être honnête jusqu’au bout, aussi préparer sa retraite et prendre une complémentaire mais le tout faisant, j’aurai toujours plus que 1500 €…

      Et quand on gagne 1500 €, 300/400 € de plus par mois, ca fais quand même une différence… 🙂

        • Pascal on 26 avril 2013 at 19 h 08 min
        • Répondre

        Effectivement c’est plus que tentant!!
        Comment savoir exactement ce qui serait rajouté sur la fiche de paie vu les codifications et noms abrégés divers et variés?

    • Aurore on 26 avril 2013 at 15 h 56 min
    • Répondre

    C’est effectivement tentant…
    Rappelons cependant que la « sécu » est la « sécurité sociale ».
    Le but initial était que les personnes actives et bien portantes cotisent pour que tous les français malades puissent bénéficier de soins, quelque soit leur situation.
    Ce modèle est loin de fonctionner parfaitement aujourd’hui ; mais si ceux qui en ont les moyens passent par une assurance privée, les plus démunis n’auront plus du tout accès aux soins.
    C’est le cas dans de nombreux pays. La France peut être fière de cette solidarité. Passer par des assurances privées seraient selon moi un pas en arrière. C’est malheureusement ce vers quoi la société de plus en plus égoïste s’oriente…
    Merci d’avoir ouvert ce débat!

      • Ludo on 27 avril 2013 at 12 h 43 min
      • Répondre

      @Aurore

      L’AME (pour les clandestins) et la CMU (pour les pauvres) sont financées par l’impôt et non par les cotisations. En faisant les démarches de sortie de la sécu pour aller vers une assurance maladie privée européenne, tu auras un plus gros salaire (puisque tu récupères les cotisations salariales et patronales, CRDS et CSG comprises) et donc tu paieras plus d’impôt. En fin de compte, ça fait de toi quelqu’un de plus solidaire. Sinon tu peux toujours donner un peu de ton argent aux associations, trop de français l’oublie.

  1. Hello Aurore,

    La solidarité oui ! mais quand c’est géré n’importe comment et que cela coute à tout les français 2 fois plus cher que cela ne devrais couter NON !

    A la base, je ne suis pas pour le démantèlement de la sécu, je suis pour 2 choses : la liberté de choix et non le monopole et d’autre part que la sécu soit gérée comme une entreprise pas comme n’importe comment…

    • salvio on 26 avril 2013 at 17 h 33 min
    • Répondre

    Salut Guillaume !

    Alors là….Grâce à toi j’en ai appris une bonne sur notre chère et tendre sécu …

    Je dois sans doute faire partie des crétins mais je ne pensais absolument pas qu’il était possible de dire bye bye à la sécurité sociale.

    Certes, elle est très loin d’être parfaite mais on se dit que malgré tout, elle sera là le jour où il y aura besoin..

    Tu m’as donné envie d’en savoir plus en tout cas 😉 Je vais regarder de plus près pour le MLPS.

    PS: Félicitation pour ta tondeuse WOLF !

    • loukoum on 27 avril 2013 at 10 h 31 min
    • Répondre

    Vous rigolez! Quelle solidarité à la française?

    Je suis médecin libéral, et mes cotisations maladie annuelles fleurtent avec les 15 000 euros.
    Si demain je venais à tomber malade, l’assurance maladie FRANCAISE commencerait à me payer après le 90EME jour seulement d’arrêt. Et cela avec une modique somme d’à peine 100 euros par jour (de quoi tout juste payer mon loyer…).
    De quelle solidarité vous parlez?

    1. Hello Loukoum,

      J’ai encore mieux avec la CIPAV : 0€/jour en cas d’arrêt… au moins c’est clair… et 13€/jour en cas d’invalidité à 66%…
      Ouhouhhh

        • loukoum on 27 avril 2013 at 17 h 45 min
        • Répondre

        j’ai commencé il y a une semaine à entamer la démarche, j’attends la validation de mon inscription à ma sécu européenne avant de lâcher définitivement sécu et la caisse de retraite française…

    • samuel@entrepreneur d'internet on 27 avril 2013 at 12 h 03 min
    • Répondre

    Salut Guillaume,

    ce concept est très bien selon moi.

    Mais malheureusement, dans mon pays(Cameroun) je ne peux l’exploiter; mais je pense qu’il va faire beaucoup de bien aux autres lecteurs qui sont en France.

    Amicalement,
    Samuel

    • saumon on 27 avril 2013 at 16 h 42 min
    • Répondre

    Bonjour
    Amariz n’est pas l’assurance santé la meilleure, aller voir sur le site http://www.medecinslibres.fr puis rubrique « quitter l’assurance maladie » puis assurance privée pour voir toutes les assurances accessibles.
    Surtout ne pas être insolvable mais insaisissable.
    Toutes les réunions pour quitter la sécu sont sur le site http://www.medecinslibres.fr
    Bonne lecture
    http://www.medecinslibres.fr

      • Lionel JACQUES on 3 mai 2013 at 15 h 11 min
      • Répondre

      Je confirme le point concernant le compte qui doit être insaisissable et non insolvable.
      Perso j’ai ouvert un compte chez ING Luxembourg.
      Il est aussi possible d’utiliser un compte ouvert par son conjoint sur lequel on a une procuration.
      Un autre montage évoqué lors de la réunion de Lyon (pour ceux qui ont les moyens), utiliser une assurance vie comme « compte courant » avec un gros découvert autorisé sur le vrai compte courant pour encaisser la semaine de délai lors des prélèvements.

      Enfin il semblerait qu’un acte notarié suffise pour rendre sa résidence principale insaisissable, qui serait facturé 800€. A vérifier/voir avec votre notaire, pas besoin de préciser la raison…

    • Julie on 27 avril 2013 at 17 h 27 min
    • Répondre

    Bonjour Guillaume,

    J’apprécie beaucoup ce super article que tu nous offre ici et merci pour toutes ces infos qui ouvrent des portes très tentantes.
    Il y a comme un vent de liberté qui souffle. Et on en a bien besoin.

    C’est formidable d’apprendre qu’il y a ces possibilités et je pense que nous allons un jour ou l’autre franchir le pas.

    A bientôt !

    Julie

      • loukoum on 27 avril 2013 at 17 h 48 min
      • Répondre

      j’ai mis tout de même un petit mois avant d’entamer la démarche, je ne sais pas où elle me mènera encore ^^, je me motive en me disant que ça ne pourra pas être pire qu’aujourd’hui!

    • Michel on 27 avril 2013 at 18 h 38 min
    • Répondre

    Bonjour Guillaume et tous les lecteurs,
    je rejoins Aurore, la sécu est un régime de protection social basé sur la solidarité, on est bien portant jusque vers 60 ans, et on paye, on paye, on va jamais à l’hôpital, rarement chez le médecin, bref, on trouve qu’on paye trop et on aimerait bien garder pour soi les cotisations !
    l’age aidant, si je peux dire, les dépenses médicales augmentent, et là on commence à mieux comprendre ce qu’est la solidarité.
    Quitter la sécu, c’est sûr que les grands groupes d’assurances, autrement dit les banques, vont se frotter les mains !
    et au bout du bout, lorsque vous aurez « gagné », on vous reprendra quand même ce que vous aurez économisé, par les impôts, pour faire tourner les hôpitaux, s’occuper un minimum des personnes sans ressources etc…
    Hôpitaux pour riches (cliniques privées je veux dire !) Hospices et Mouroirs pour les pauvres…
    Demandez à Samuel, contributeur ici, comment ça se passe dans les pays où la sécu est à l’état embryonnaire : Quand tu rentre à l’hosto, tu dois payer contant tes médicaments. pas de sous : pas de soins ! Si tu veux vivre, toute ta famille doit cotiser et se saigner aux 4 veines pour que tu puisses guérir.
    Reste le fait que la sécu est mal gérée, et là, c’est un autre combat politique : obtenir une réelle info sur sa gestion, et avoir un réel pouvoir de contrôle sur les gestionnaires. Désolé d’avoir à rappeler cela : les salariés n’ont pas les moyens de tricher sur leurs cotisations. ce n’est pas le cas des entreprises et des indépendants !

      • Lionel on 3 mai 2013 at 16 h 34 min
      • Répondre

      Cher Michel,

      Toute assurance ou mutuelle est basée sur la solidarité entre souscripteurs.

      Je paye toute ma vie une assurance incendie pour ma maison, le travail de l’assureur est de mutualiser le risque sur tous les souscripteurs, et si par malheur ma maison brûle effectivement, je récupérerai de mon assurance probablement plus que je n’aurai cotisé toute ma vie, et ce grâce aux cotisations des autres qui n’auront pas subi – eux – ce malheur.

      Il y a plusieurs raisons expliquant des différences de prix entre assurances, parmi elles le niveau de couverture, son résultat financier qui dépend du nombre de sinistres à couvrir et de la population assurée, etc.
      Il est fort probable qu’une assurance présentant un déficit récurrent (la sécu s’endette tous les ans sur les marchés…), de plus en plus chère pour une couverture de plus en plus faible, serait rapidement boudée de ses souscripteurs qui iraient voir ailleurs…

      Mais la sécu ne s’est jamais souciée de cela, puisque sa situation de monopole lui permettait d’assurer n’importe qui n’importe comment sur des critères idéologique, avec de moins en moins de cotisants payant plein pot pour de plus en plus de bénéficiaires exonérés pour raison sociale X ou Y (vous allez me dire « solidarité », j’y reviendrai), le tout en gérant n’importe comment puisque de toute façon le moutontribuable était offert sur un plateau d’argent.
      Aucune possibilité de réforme tellement c’était facile, c’est humain…
      Et dans la mouvance de 40 années de socialisme gaucheoudroitesque on s’est bien fichu des dégâts collatéraux pour l’économie, c’était même tant mieux tant le poids des prélèvement a permis une mainmise quasi complète de l’état sur celle-ci…

      Aujourd’hui une mutuelle comme une autre, la sécu joue son va-tout, dans la lancée de son ancienne position monopolistique, et grâce à son fort pouvoir de coercition, pour conserver captifs le plus possible de gens le plus longtemps possible.
      D’ailleurs en tant que retraité vous devriez aussi faire le calcul, car si vous ne payez pas la partie sécu vous vous acquittez tout de même de la CSG et de la RDS qui financent elles-aussi la sécu, vous payez peut-être plus cher que ce que vous croyez (ah vous pensiez ne rien payer ?)…

      Enfin pour revenir à la solidarité, il me semble que vous confondez le terme avec « couverture minimale des plus démunis », hors la couverture minimale (pas tant que ça, les tranches basses de la population payent pour parfois avoir moins…) c’est la CMU, qui est financée par l’impôt et non par les cotisations sociales.

      Et pour finir, à votre place ce n’est pas la sécu qui m’inquiéterait mais la retraite.
      Le problème que vous allez avoir, c’est que notre génération a bien compris qu’il s’agissait d’une pyramide de ponzi dont elle allait être la victime…
      Personne ne pourra payer pour notre retraite, alors même que les cotisations pour payer les vôtres nous étranglent.
      Dès lors sortir de la sécu retraite est notre seule chance d’espérer une retraite.
      C’est ce que je ferai dès que possible, je ne suis pas le seul, et je pense que c’est un conflit de génération majeur qui s’annonce.

  2. Voilà qui me parait très intéressant, je vais aller éplucher le site du MLPS et très certainement adhérer pour entamer ensuite les démarches. Je ne savais pas du tout que c’était possible, merci beaucoup pour avoir porté cela à ma connaissance.

  3. Bonjour Guillaume,

    Je dois dire que je suis bluffé! Je ne savais pas que c’était possible, sans même avoir un seul petit doute. Honnêtement je suis convaincu à 90%. Les 10% restant sont « la peur », et un aspect « conservateur » lié à une certaine vision (erronée) de la normalité. Car, à mes yeux, il a toujours été logique d’être affilié à la sécu!

    Je vais creuser la question. Mais comme l’a justement souligné Michel, comment se passerait une hospitalisation? Faut il avancer les frais… ? Bref, ce n’est qu’une question parmi tant d’autres, mais les enjeux (financier et moral) en valent largement la peine.

      • Lionel on 3 mai 2013 at 15 h 45 min
      • Répondre

      Bonjour Damien,

      La peur et l’endoctrinement sur ce que les médias nous rabâchent être « le meilleur système au monde » sont effectivement un frein psychologique fort.

      De la peur naît la haine, et si tu en parles autour de toi attends-toi à des réactions violentes. J’en ai fait l’expérience plusieurs fois, cette haine est par ailleurs bien décrite dans le livre « Atlas Shrugged » (La grève) de Ayn Rand, roman écrit en 1957 aux USA, traduit récemment en français, que je recommande chaudement à quiconque souhaite comprendre la France d’aujourd’hui…

      Au passage, le journal de la santé sur France 5 en a parlé le 29 mai 2006:

      Et la fin vaut son pesant de cacahuètes:
      « Présentatrice (Marina Carrère d’Encausse) :
      Voilà. Si l’Assurance maladie ne souhaite pas communiquer sur ce sujet, c’est que le décret européen risque de poser à long terme le problème de la survie du système, sachant que le financement de l’assurance-maladie repose à 59% sur les cotisations patronales et salariales, ce système français qui est fondé sur la solidarité pourrait à terme avoir bien du mal à subsister. »

      Pour l’aspect « conservateur », il ne s’agit nullement ici de promouvoir l’absence d’assurance – ce qui est interdit par la loi d’ailleurs – mais de se rendre compte du rapport prix/bénéfice de ce que l’on essaye de nous forcer encore aujourd’hui à payer, qui est tout simplement surréaliste quand on compare la même assurance dans le privé.

      il faut savoir aussi que la démarche est valable pour la quasi intégralité des cotisations sur le salaire, seules les allocations familiales étant considérées comme un « organisme légal de sécurité sociale » au sens européen du terme, soit:
      – cotisations retraite (idem, voir ce que l’on paye dans la pyramide de ponzi actuelle, ce qu’on va en retirer dans 30 ans (probablement rien), et comparer avec combien on aurait de retraite en mettant ceci sur une retraite par capitalisation…)
      – assurance chômage
      – assurance accident du travail
      Perso en tant que salarié je ne m’attaquerai pas à la partie arrêt de travail ni à la partie chômage, en tant qu’indépendant je le ferais probablement, puisque côté chômage ils cotisent pour ne rien avoir en retour, et côté arrêt de travail ils ont 90 jours de carences avec la sécu….

        • Lionel on 3 mai 2013 at 17 h 15 min
        • Répondre

        Juste pour rendre visible le lien dailymotion du reportage de France 5, je me suis planté sur les balises…
        http://www.dailymotion.com/video/x5858_quitter-la-securite-sociale_news

        Et le transcript:
        http://quitter_la_secu.blogspot.fr/2006/05/la-fin-du-monopole-de-la-scurit.html

    • Lionel on 3 mai 2013 at 15 h 24 min
    • Répondre

    Au passage, ayant essuyé un refus de mon employeur, le MLPS m’a répondu la chose suivante:
    « Suite au refus de votre direction d’accéder à votre demande de liberté de protection sociale, il convient que vous indiquez à votre direction qu’il ne lui appartient pas de faire obstacle de son propre chef à vos droits et qu’elle est tenu de transmettre votre demande à l’URSSAF pour avis ».

    Chose faite par recommandé AR dans la foulée.

    Il faut aussi préciser que la notification que j’avais envoyée à mon employeur (modèle que m’avait envoyé le MLPS par la poste) ne comportait pas la mention « et d’en informer l’URSSAF » à la fin, comme dans le modèle actuellement en ligne et qui a été posté sur le site peu après).

    D’après ma discussion avec Mr Reichman, cas peu probable l’URSSAF va dans mon sens, cas probable elle conteste comme mon employeur (j’imagine déjà la mine réjouie de ma RH), auquel cas il faudra porter ce refus auprès des parlementaires (si j’ai bien compris) pour demander en quoi la loi ne devrait pas être appliquée pour un salarié…
    En supposant donc que l’URSSAF conteste le droit, plus nous serons nombreux et plus la pression sur les parlementaires sera forte.

    La suite au prochain épisode.

    1. Au top Lionel !!

      Hâte de voir la suite.

      Guillaume,

      • Joseph on 8 juin 2013 at 10 h 42 min
      • Répondre

      Lionel

      Je suis dans le même cas que vous, rejet initial de mon employer suite à ma première demande. Le MLPS me conseille d’exiger qu’ils fassent la demande directement auprès de l’URSSAF, mais j’ai du mal à faire bouger mon RH….. est-ce que vous avez avancé de votre côté?

      Joseph

  4. Il y a aussi la solution des fongecif qui permet de faire une formation dans un autre domaine et sortir de la sécurité en toute facilité.

    • régis on 22 mai 2013 at 12 h 11 min
    • Répondre

    Bonjour,

    Je me pose une question.

    Une fois arrivé à la retraite, comment cela se passe t-il?

    Dans la pension retraite y a t-il une partie sécurité sociale comme il y a une part( charges patronales sécurité sociale ).

    Ceci afin que lors de la retraite nous soyons capable de payer une assurance privé.

      • Lionel JACQUES on 24 mai 2013 at 7 h 43 min
      • Répondre

      Le cas est évoqué sur le site du MLPS, à moins que ce ne soit du côté « comité CSG », avec un article du Parisien sur un retraité d’Air France.
      D’après ce que j’ai compris, les retraités sont assujettis à la CSG/CRDS, avec un taux possiblement réduit… pour l’instant.
      http://www.malakoffmederic.com/particuliers/questions-reponses/retraite/actif/l-evaluation-de-ma-retraite/quelles-sont-charges-sociales-fiscales-pension.jsp

    • JMO on 11 juin 2013 at 23 h 19 min
    • Répondre

    Extrait du formulaire 2042C : REVENUS À IMPOSER AUX PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX
    Indiquez le montant net des revenus agricoles, revenus industriels et commerciaux, revenus non commerciaux non soumis aux contributions sociales
    par les organismes sociaux (URSSAF, MSA…) ainsi que le montant des plus-values professionnelles à long terme exonérées d’impôt sur le revenu en cas de départ
    à la retraite (art. 151 septies A du CGI). Ces revenus et plus-values seront soumis aux prélèvements sociaux.

    Donc si vous ne payez pas de « contributions sociales » (pas « cotisations », mais « contributions » – « contributions » = csg-crds) au RSI, à l’URSSAF ou à la MSA, vous devez les payer aux impôts. Avec une petite différence… Le taux n’est pas de 8%, mais de 15,5%.

    –> aucun gain pour la partie maladie.

  5. Bonjour
    Dans votre texte vous citez APRIL et Axa, 2 de mes partenaires (etant courtier) et concernant APRIL je me suis rapproché d’eux
    Ces derniers m’ont clairement expliqué que le contrat 1er euro stipule que l’on doit être à jour de ses cotisations
    Pour AXA je n’arrive pas à avoir l’information pour le moment massifs ne désespére pas.
    Pour le moment seule AMARIZ dont j’ai épluché les conditions générales assure au premier euro
    Je cherche encore y compris pour moi 😉

    • Berthelot Farnçois on 31 mars 2014 at 15 h 38 min
    • Répondre

    Bonjour,
    je suis retraité et continue d’exercer une activité non salariée. J’entame des démarches pour sortir du RSI, avec lequel tout dialogue est impossible. J’ai pris notamment une cotisation à MLPS. Quelqu’un serait-il dans le même cas que moi pour me parler de son expérience avant qu’à mon tour je fasse part de la mienne aux autres ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement
    François Berthelot

    • Berthold on 24 mai 2014 at 10 h 55 min
    • Répondre

    Bonjour a tous,j’arrive un peu tard, je trouve ce post très intéressant et je suis entrain de creuser pour arriver à la même finalité que certains c’est a dire sortir de la sécurité sociale et autres afin de pouvoir mettre de coté. Mais je me pose plusieurs questions. Actuellement étant salarié, J’ai cru comprendre que pour sortir de la sécurité sociale il fallait déjà avoir contracté une assurance privé mais une fois contracté si l’employeur fait barrage pour adresser le courrier ou que la sécurité sociale refuse notre sortie du système du coup on se retrouve avec une double assurance a payer ( prélèvements sécurité social tous les mois + assurances privé a payer)? De plus avec une assurance privée exemple  » AMARIZ » comment peut on payer en tiers payant sans avoir de carte vitale? Même ayant une carte de chez « AMARIZ » n’est on pas dans l’obligation d’avancé les frais pour ensuite se faire rembourser? Combien de temps pour les remboursement en sachant que je suppose qu’il faut renvoyer les feuilles de soin au siège social basé en Angleterre ( envoi de courrier via poste+ réception+traitement )? Une cotisation retraite privé aussi n est elle pas obligatoire? Si tel est le cas se pourrait il qu’au final nous puissions débourser plus que nos prélèvements de cotisations ( rappel que je suis un salarié avec un petit salaire)? Dans l’hypothèse ou j’arriverai a sortir de la sécurité sociale je toucherai mon salaire brut ou mon salaire complet? ( en sachant que si je ne dis pas de bêtises un salarié cotise a auteur de 30% et l ’employeur a hauteur de 50% ) Si c’est le salaire complet qu’est ce qui oblige l employeur a me verser ce qui normalement devrait être reverser a l’ursaff et autres cotisations? Quitter la sécurité sociale et autre cotisations tel que la retraite ne vaut elle pas que lorsque l ‘on a « un gros salaire » ?
    Si quelqu’un pourrez me répondre je vous en remercie.
    Bonne journée à tous.

  6. Bonjour,
    Ayant fais l’acquisition d’un bien immobilier en Outre-Mer, et plus précisément sur l’île de la Réunion, j’aurais aimé savoir si vos conseils sont toujours bons à prendre, et s’ils sont applicables pour la Réunion ? J’aimerais de ce fait y effectuer une déclaration d’insaisissabilité de mon appartement.
    Cordialement, Alex.

    1. Bonjour,
      Oui jusqu’à preuve du contraire la réunion c’est la France donc c’est la même chose 🙂

  1. […] Quitter le sécu c’est possible et sortir de la secu. […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down