Interview d’entrepreneur : Maud qui a monté son SPA

spa-décines1) Bonjour Maud, peut-tu te présenter brièvement ?

Bonjour Guillaume, dans un premier temps je te remercie pour ton invitation sur ton site. Je suis une jeune entrepreneur de 25 ans qui après avoir travaillé plusieurs années dans les plus grands spas hôtelier, a eu envi de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

2) Quel est ton parcours scolaire et professionnel ?

Mon parcours scolaire à été très vite orienté sur le domaine professionnel. Ayant eu des parents dans le commerce, cette fibre commerciale à été pour une moi une évidence. Après la 3ème, je me suis renseignée sur les diverses écoles esthétiques lyonnaises et mon choix s’est porté sur l’école Peyreffite qui était selon moi une institution dans le domaine.

Après un CAP en continu pendant deux ans, j’ai enchaîné avec un brevet professionnel en alternance dans un institut Spa sur Lyon. La suite logique fut le BTS esthétique. Puis après une formation expert soin corps et Spa manager à vu le jour, j’ai donc foncé sur l’occasion. Cette formation m’a ouvert les portes d’un stage de rêve : Assistante responsable cabine dans un Spa 4 étoiles en Guadeloupe. Après plus d’un an de bonheur je suis revenu dans la métropole.

3) A partir de quand et pourquoi as-tu voulu devenir ton propre patron ?

Je pense que j’ai toujours voulu être mon propre patron, j’ai été élevée dans le monde de l’entrepreneuriat alors je savais qu’un jour je serai moi même « la chef »…

Après 3 ans en tant que responsable dans un Spa lyonnais encadrant de 2 à 8 esthéticiennes, travaillant de 50 à 70 h par semaine, j’ai voulu mettre cette expérience à mon propre profit et travailler pour moi. Un local m’est littéralement tombé du ciel, le financement était quasi acquis et l’idée du Spa urbain était nette dans ma tête… Alors en deux mois, je suis passé de salariée et chef d’entreprise.

4) Quand tu as sauté le pas, as-tu eu peur et si oui comment as-tu fait pour surmonter cette peur ?

Bien sur que j’ai eu peur !! On ne se lance pas dans cette aventure sans un pincement au cœur ou sans nuit blanche car tout y passe. On s’engage financièrement, on a donc un crédit à honorer, un loyer à payer, des tonnes de paperasses à gérer, et puis aussi la vie perso qui en prend un coup.

Pour moi ma plus grande peur à été de savoir si j’avais les épaules « assez larges » pour ça, car quand j’ai ouvert je n’avais que 23 ans… Et à cet âge là, les préoccupations quotidiennes d’une jeune « classique » sont bien loin de celles que je rencontre tous les jours… Pour surmonter tout ça, j’ai pu compter sur le soutient incommensurable de mes proches, j’ai été plus que soutenue.

Mon premier soutient vient de mes parents et de mon frère, un exemple me vient en tête : un soir, 48h avant l’ouverture, rien n’allait… Les peintures n’étaient pas sèches, l’escalier pas encore livré, RIEN ! Il était plus de 23h tout le monde était rentré, et une dispute avait éclaté avec mon ami.

Je me suis dis : « Allez ,j’abandonne j’arrête même avant l’ouverture ». Et puis mon frère est arrivé, il a su me calmer et m’apaiser. Il m’a pris par la main, m’a fait faire le tour du Spa et m’a dit : « Tu vois petite sœur, ça c’est ton rêve alors sèche tes larmes et fonces, moi je crois en toi et dans 10 ans on se retrouvera tous les deux ici … »

Spa lyon

5) Quels sont les plus grands problèmes ou épreuves que tu as surmonté et comment tu t’y es prise ?

Ce qui a été le plus dur c’est de se faire respecter et entendre en tant que Femme et chef d’entreprise ! Un vrai parcours du combattant, enfin de LA combattante.

L’anecdote qui m’a vraiment mise en condition et qui m’a fait réaliser que oui c’était moi la « chef », c’est le jour de la livraison de tout le gros matériel. Ce jour là arrivait le hammam, le sauna, le jaccuzi et les tables de massages. Chaque livreur n’en faisait qu’à sa tête, tout le monde parlait fort, il y en avait de partout et moi au milieu de cette 10aine de « mâles » j’ai eu du mal à me faire respecter. Et puis je me suis dis tu n’as pas le choix ma grande, personne n’est là pour t’épauler alors impose-toi ! Et en 10 min j’ai mis tout le monde au pli, sans un cri mais d’un ton autoritaire, et la journée s’est passée sans encombre… Au final j’étai content d’avoir mon spa décines.

6) Quels ont été tes plus grandes victoires ou sources de bonheur dans cette aventure ?

Chaque jour est un bonheur pour moi, quand je passe la porte de mon Spa je suis fière car je me dis : « Voilà ça c’est à toi ! » Et bien sur quand une cliente repart avec le sourire et complètement sereine c’est juste génial ! Ma plus grande récompense à été le jour ou une cliente m’a dit : « Maud, vous avez de l’or dans vos mains … »

Être patronne est aussi un accomplissement de soi, un bonheur… Dur a atteindre car il faut se battre tous les jours mais c’est une satisfaction tellement belle. Et puis c’est pour plus tard aussi, car je suis avant tout une femme et je ne laisserai pas mon travail prendre le dessus. Je me donne a fond aujourd’hui et encore pour quelques années pour que je puisse offrir a ma future famille un confort et une stabilité.

7) Quels avantages vois-tu à être ton propre patron ?

Être son propre patron n’a pas que des avantages mais j’y trouve mon compte quand une fois de temps en temps je peux partir du Spa avant la fermeture et aller profiter d’une soirée avec mes amis. Après c’est surtout un avantage sur du long terme, quand l’entreprise aura du vécu et qu’elle sera pérennisée, là j’aurai tous les avantages du patron…

Spa lyon8) Si tu avais 3 conseils à donner à des personnes qui hésitent à se lancer, quels seraient ces 3 conseils ?

Le premier conseil que je pourrai donner c’est de foncer, de croire en son projet ! Chaque idée est bonne il suffit de la défendre.

Ensuite, le deuxième conseil est de ne pas toujours écouter ce que l’on peut vous dire… Certains vont vous déstabiliser en vous disant que ce n’est pas le moment, que ce n’est pas une bonne idée, que ce n’est pas ceci où cela … Écoutez-VOUS et croyez en vous !

Puis le troisième et selon moi le primordial, entourez-vous avec des bonnes personnes. Ayant fais les frais de mauvais conseillers et autres et qui m’a valu un licenciement avec perte et fracas, il faut vraiment avoir de bons conseillers avec soi.

En soi, 3 conseils ne suffisent pas, car il y a tellement de choses à conseiller quand on se lance. Quand j’ai décidé d’ouvrir le Spa, le seul conseil que mon papa (qui est chef d’entreprise depuis 30 ans) m’a donné c’est de ne pas perdre de vue la famille. Et il c’est que quoi il parle… Alors oui passez du temps a construire votre business, passez y des heures de jour comme de nuit, ne dormez pas s’il le faut, mais ne ratez pas l’anniversaire de votre fils ou le gala de danse de votre fille… Je ne suis pas encore maman mais j’ai été la petite fille qui attendait son papa …

9) Pour finir tu peux si tu veux rapidement nous faire ta petite pub pour les lyonnais qui nous liront et voudront venir te voir :

Décines moi un Spa est un univers entièrement dédié à la relaxation et à la détente où il est bon de se délasser après une journée de travail, seul(e), en couple, ou entres ami(es), l’équipe du Spa saura trouver la formule qu’il vous conviendra au mieux…

 

Que pensez-vous de cette interview et de ce parcours ? Si vous voulez lui poser des questions elle se fera un plaisir de vous répondre dans les commentaires.


(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour,
    Félicitation à Maud pour son abnégation et sa détermination. Comme elle l’a judicieusement dit, être son propre patron est loin de n’avoir que des avantages, mais c’est un vrai bonheur de voir que ce qu’on a eu tant de peine à mettre en place fonctionne finalement. C’est une belle aventure humaine que je ne saurais que conseiller à ceux qui hésitent!

    • Yeremian on 15 mai 2013 at 18 h 55 min
    • Répondre

    Quelle belle histoire et aventure bravo Maud et bonne continuation

  2. Salut,
    D’abord je veux vous remercie pour ces infos
    félicitations à Maud… je pense qu’il mérite ce succès

    • Helene on 16 mai 2013 at 19 h 37 min
    • Répondre

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette interview. Maud est très jeune est déjà c’est elle le patron et a son propre projet et elle est un très bon modèle pour les autres.
    Félicitations et bonne continuation

    • amélie on 18 mai 2013 at 19 h 45 min
    • Répondre

    Il y’a pas mieux que d’etre son propre patron, franchement il y’en a marre que la salariat soit aussi pourri. tu bosses comme un fou pour les miettes! Donc si quelqu’un a une idée il faut foncer et ne jamais se laisser aller à écouter les autres.

  3. Super sympa ce spa!!! J’ai de la famille juste à côté à Vaulx-en-Velin à qui je rends visite régulièrement, j’irai avec grand plaisir tester ça, ça ne me fera vraiment pas de mal!

  4. Je trouve son parcours impressionnant! C’est génial d’être une femme chef d’entreprise aussi jeune! Elle a de l’ambition et je pense qu’elle ira loin!

  5. Savoir s’entourer de personnes de confiance et compétentes, c’est la première chose que je conseille aussi, c’est très facile de voir tous ses efforts anéantis en un rien de temps à cause de ça. En d’autres temps j’en ai fait l’amère expérience, c’est bien quelque chose que je ne recommencerai plus!

    • Ludovic Baratier on 25 juin 2013 at 13 h 36 min
    • Répondre

    Bonjour

    Félicitations à Maud.

    Bravo pour ses initiatives et son courage.

    C’est bien par les temps qui cxourrent de montrer qu’on peut y arriver surtout dans un secteur ultra concurrentiel

    Ludovic

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down