J’ai lu pour vous : Ta carrière est finie

Aujourd’hui je vais vous parler du livre que je viens de dévorer en 2 jours : Ta carrière est finie de Zoé Shepard.

Je dois confesser que j’ai une foule de livre à mettre sur mon blog mais je n’ai pas pris le temps de le faire. J’ai été occupé par pas mal de projets dont je vous parlerai bientôt.

Cependant celui là, on me l’a offert à Noël, mes amis et ma famille me connaissent bien puisque j’ai été très gâté en lectures 🙂

J’avais entendu parler du 1er livre de Zoé Shepard mais je ne l’ai pas encore lu. Je savais vaguement que c’était une ancienne fonctionnaire qui racontait un peu comment cela fonctionnait « de l’intérieur » mais je n’en savais pas plus. Vous commencez à me connaitre, vous vous doutez que ce genre de « confessions » m’intéresse.

Bref je ne vais pas y aller par 4 chemins, j’ai dévorer ce livre en 2 soirs. Je ne sais pas quel est la meilleure façon de le décrire : Tordant de rire, incroyable, impensable, accablant, affligeant…

L’auteure est très douée pour manier l’ironie avec justesse, trouver des surnoms hilarants à ses collègues et pour expliquer les situations qui se passent dans l’administration Française… A la lecture on est partagé entre le comique des situations, l’exaspération de savoir ce que l’état et les administrations font de notre argent et l’étonnement de découvrir que des imbéciles pareils peuvent exister

Pour vous donner envie de le lire car oui tout le monde devrait lire ce bouquin, je vais vous donner quelques passages et à vous après aussi d’être désespéré en le lisant…

– Le grand jeu dans les administrations pour s’occuper c’est de trouver des nouveaux noms ronflants ainsi la DRH devient : la DMEPH soit la direction du management et de l’épanouissement du potentiel humain… Quand on voit comment cette DRH traite les personnes ca fait peur…

– Un exemple de l’humour de l’auteure : « La frontière entre l’illégalité et l’imbécilité intégrale est souvent mince. A la mairie, elle est gommée, c’est une zone de libre échange…« 

– Extrait :  » Nous ne sommes plus en charge de la maintenance. Cette compétence a été externalisée vers un cabinet indépendant.

Le service informatique a été dissous ?

Non, pourquoi retorque étonné, le chargé de mission à qui l’on a retiré sa seule mission mais qui de toute évidence, continue à être rémunéré  pour jouer à World of Warcraft sans que cela lui pose le moindre problème de de conscience… »

Vous voulez savoir comment le maire embauche des proches à lui pour les payer grassement et ensuite doit recruter une autre personne pour réellement faire le boulot ? Savoir comment une chargé de mission en Chine est envoyée sans qu’elle ne sache un traitre mot de Chinois, comment ils dilapident (c’est le mot le plus approprié) VOTRE argent… Et si je vous dis que les exemples que je cite ne sont pas les plus grave du bouquin, vous commencez à comprendre l’étendue des dégâts….

Alors foncez lire ce livre, moi je m’arrête là sinon je vais m’énerver et en période de fêtes c’est pas bon…

Bonne lecture 🙂



 
 
 

Incoming search terms:

  • ta carrière est finie
  • zoé shepard ta carrière est finie
  • Ta carrière est fi-nie

(32 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Et oui c’est le cas dans beaucoup d’administrations… Tous les clichés, les blagues sur la fonction publique sont vraies voir en dessous de la réalité.
    Je pense que ce qu’il y aurait de mieux à faire, serait de supprimer cette titularisation « à vie ». Cela remettrait un peu les choses à leur place, et je peux me permettre de dire ça, car je suis dans la fonction publique.

    1. Hello Edwige,

      Effectivement cela les empêcherai de penser à tors qu’ils sont « indéboulonnables »…

        • evie on 9 avril 2013 at 13 h 29 min
        • Répondre

        Comment pouvez-vous imaginer que les fonctionnaires pensent qu’ils sont indeboulonnables alors qu’ils le sont? Vous savez, c’est une légende l’idée qu’on ne peut renvoyer un fonctionnaire.

        Allo? non mais allo? t’es manager de 50 personnes et tu n’y connais rien en droit?

        1. Hello Evie,

          Une légende, une légende… ce que j’en dis c’est que c’est bien différent dans le privé…

          Effectivement j’étais manager de 50 personnes et il ne me semble pas qu’il faille bac +5 en droit pour faire ce métier et je ne vois pas le lien…

          Quand à le « Allo, allo… » je vais le prendre sur le ton de la rigolade car venir me parler de connaissance en utilisant des expressions de la TV réalité… 🙂

      • evie on 9 avril 2013 at 13 h 24 min
      • Répondre

      je travaille également dans la fonction publique. On m’a offert ce roman à Noêl. Je ne sais pas, mais cette réalité qui y est décrite est bien loin de la mienne. Pour ma part, j’ai détesté: c’est plutot mal écrit et cela ne peut qu’amuser ceux qui se satisfont de clichés gras.

      Quant à lire que les fonctionnaires ne produisent pas ou peu, faut-il assurément être dénué de toute culture pour estimé que produire de la santé, de la sécurité, de la protection sociale, de l’éducation est une piètre production.

      Voyagez un peu, visitez le monde dans lequel vous vivez, vous découvrirez que santé, éducation, protection sont les seuls produits de luxe.

      Concernant le gaspillage, il est le fait des élus et pas des pions à leur service que sont les fonctionnaires.

      1. Re bonjour 🙂

        Il y a un taquin autour de vous pour vous offrir ce livre… 🙂

        On peut évidement juger de la forme mais après tout, tous les goûts sont dans la nature… Quand au fond pour avoir des parents fonctionnaires, avoir pas mal de fonctionnaires autour de moi, côtoyer (par obligation) des services de fonctionnaires, on peut toujours dire ce que l’on veut mais il y a beaucoup de vérité dans ce livre…

        C’est toujours la vérité qui blesse… Je ne dis pas que tous les fonctionnaires sont comme ca évidemment, certains font bien leur travail mais pour en connaitre aussi, les vrais bon éléments sont tellement écoeurés du système et de leur collègue qu’ils finissent par partir…

        Ne vous inquiètez pas je voyage beaucoup dans le monde et je sais parfaitement dans quel pay nous vivons malgré tout. Ma pensée est juste de dire qu’on pourrait faire 10 fois mieux avec tout cet argent dépensé ou alors d’en dépenser 10 fois moins, au choix…

        On peut toujours se dire qu’ailleurs c’est pire mais je suis plus du style à chercher à faire mieux qu’à me dire qu’ailleurs c’est moins bien alors c’est déjà pas mal… La spirale négative, ou comment se tirer vers le bas, c’est pas mon truc… 🙂

  2. Salut Guillaume,

    Je ne savais pas qu’elle avait écrit un autre livre, mais j’ai lu le premier et je peux dire effectivement qu’il est drôle également.

    Pour avoir travaillé moi même pendant un an dans une Prefecture, je peux confirmer que ce qui est dit est proche de la vérité.

    Dans le service dans lequel je travaillais, j’arrivais sans forcer à faire le travail de 2 personnes. Un seul de mes collègues travaillait véritablement, le seul qui avait conscience du monde de travail parce qu’il était tourneur fraiseur avant de devenir fonctionnaire.

    Moi aussi, j’ai travaillé à l’usine pendant quelques mois, mais quand on n’a jamais été autre chose que fonctionnaire, on ne sais pas vraiment ce que travailler veut dire… on fait des réunions pour déterminer ce qui sera dit lors de la prochaine réunion dont l’objectif sera de déterminer comment réfléchir à des certains vagues projets auxquels personne ne comprend rien.

    Rien n’avance jamais très vite parce qu’ils sont fatigués (moralement) avant de commencer. Vous pensez qu’obtenir des documents comme une carte grise, un passeport ou une carte d’identité est trop long ? Ne vous étonnez pas. Les pauses cafés et autres discussions de couloirs prennent beaucoup de temps. Je l’ai vécu !!

    Et vu la lourdeur de la machine, il n’est pas possible, même en étant ultra motivé de ne pas sombrer, comme les autres dans la plus profonde torpeur.

    Les fonctionnaire ne travaillent pas, mais ils ne sont pas au chômage donc peuvent gagner de l’argent et nourrir leur famille, c’est déjà ça.

    1. Hello Benoit,

      Merci pour ce témoignage… ca fais peur…

      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi sur la dernière phrase. Oui certes ils ont un salaire mais ne « produisent » rien ou peu et donc coûtent à la collectivité. Ces 30 % (au moins) de personnes qui ne font rien pourraient dégager tout bêtement 30 % des charges que l’on paie chaque année… Ces 30% iraient ailleurs dans la vrai vie où il faut travailler pour mériter son salaire…

    • Marjorie@Histoire à Vivre on 29 décembre 2012 at 16 h 04 min
    • Répondre

    Salut Guillaume,
    Et merci de m’apprendre que Zoé Shepard a écrit un second livre ! J’ai lu le premier, je me suis tordue de rire, mais comme toi ça m’agace de constater ce gaspillage, ce foutage de gueule !!! C’est révoltant ! Merci à Benoît qui me précède, pour sa franchise 😉 Les fonctionnaires d’aujourd’hui n’ont pas bonne réputation, même s’ils ne sont pas tous comme ça.
    Paraît qu’après le premier, elle a été « bannie » plusieurs mois de son boulot, mais j’ignore si c’est vrai. En tout cas, les hauts-fonctionnaires, ça faut peur !
    Bon week-end
    Marjorie

    • Marjorie@Histoire à Vivre on 29 décembre 2012 at 17 h 42 min
    • Répondre

    Re,
    Je rebondis sur le commentaire d’Edwige, et bien que ce ne soit pas le sujet ici, je peux préciser aussi que le statut de fonctionnaire est un gros problème pour les finances de la France, car il y en a trop et c’est la raison pour laquelle Sarko voulait en supprimer : savez-vous qu’on travaille 3 mois/12 pour payer nos 5 millions de fonctionnaires ? Une étude à ce sujet est ici pour ceux que ça titille 😉 http://www.yves-bontaz.com/etudes-inedites/les-fonctionnaires/

    1. C’est pire que cela !
      On paie les fonctionnaires actuels, mais aussi leur future retraite…

      Car eux ont le droit à la retraite par capitalisation – avec nos impôts !

      Tout ce qui est partage des ressources, administration, communisme, etc, tout cela a prouvé que cela ne marche pas.
      S’il n’y a pas de carotte et de bâton, un système ne peut pas fonctionner.

      Je prends toujours l’exemple de la thermodynamique : pour qu’il y ait un mouvement il faut une source froide et une source chaude !

  3. Bonjour à tous,

    Je confirme à 200 % ce que raconte zoé shepard (qui est un pseudo). Je le vis de l’intérieur en tant que fonctionnaire. Heureusement que je suis passé par quelques années de privé avant de rentrer chez ces cinglés. 😉

    La réunionite aigüe qui ne sert strictement à rien je connais bien !

    Une personne sur 10 qui travaille véritablement je connais bien aussi.

    Les sempiternelles pauses café et/ou cigarettes (il y en a qui cumulent), ce n’est pas une légende, c’est bien réel dans mon administration…

    Certains jouent toute la journée sur l’ordi. 😉

    Je sais bien qu’on va dire que ce n’est pas partout pareil, etc. Et je veux bien le croire. Mais c’est quand même une réalité cette « glande » permanente.

    Alors je veux bien tout ce qu’on veut, mais quand je les entends se plaindre et même critiquer le secteur privé, ça me désole et me révolte.

    Il y en a qui discutent de leur retraite toute la journée… Vous vous rendez compte d’une « no-life » ? !

    Très honnêtement, cette administration où je suis, elle est bourée de cinglés avec des tocs pas possibles. Si encore ils étaient efficaces… Mais non, de véraitables parasites…

    Mon but: sortir de là le plus vite possible. Je m’y emploie, croyez moi ! 🙂

    Sam

      • Mik on 30 décembre 2012 at 16 h 59 min
      • Répondre

      Salut Sam, salut Guillaume, Hello tout le monde ;))

      Je me joint à vous pour rajouter ma pierre à l’édifice. En effet, ce n’est pas un mythe, même si tout les fonctionnaires ne sont pas à mettre dans le même panier j’ai aussi l’impression que nos impôts partent en fumer pour des c……ries ;)) Heureusement, qu’il y a une petite partie qui est utilisé plus intelligemment ;))

      Je te félicites Sam pour la prise de décision que tu as eu il y plus d’un an de monter ton business sur Internet en parallèle. En effet, comme tu le soulignes parfaitement beaucoup de fonctionnaire jouent devant leur ordinateur, font des pauses casse-croûte à rallongent de 10H à 11H avant de reprendre jusqu’à midi. etc…

      Ce que je trouve vraiment dommage est qu’il y en qui accomplissent deux fois plus de tâches que d’autres et pourtant ne sont pas mieux considérés. ( C’est un peu pareil dans certaines entreprises du secteur privé )
      L’une des solutions est bel et bien de devenir son propre patron pour être rémunéré à la hauteur de son travail.

      Amicalement,
      Mik

  4. 5 commentaires et on voit parfaitement que ce livre n’est donc pas « abusif » ou « isolé », vraiment ca fou les boules et le sentiment de payer pour rien tous ces impôts et charges est vraiment confirmé…

  5. J’ai envie d’élargir la réflexion car là on cible les fonctionnaires, mais ne sont-ils pas victime d’un système qui casse toute volonté d’efficacité, de progrès, de travail utile ? Et ne retrouve-t-on pas la même chose dans le secteur privé ?

    Il était évoqué il y a quelque temps une « prime au mérite ». Revenons simplement aux fondamentaux avec un contrat de travail qui stipule les droits et les devoirs. En échange d’un travail tu as un salaire. Si tu ne travailles pas, tu ne gagnes rien. Et tu es en faute. Moi patron, je m’engage à te fournir toutes les conditions nécessaires à la bonne réalisation du travail que je te demande. Si tu dépasses tes objectifs, je gagne plus donc tu gagnes plus. Nous formons une seule et même équipe et notre réussite est liée.

    1. Hello Benoit,

      Je suis d’accord toi sur le fond mais c’est une vision utopique que de pouvoir l’appliquer aux fonctionnaires dans la mesure où le patron ne sors pas les deniers de sa poche mais de la poche des contribuables.

      C’est le même principe que les charges collectives dans un immeuble quand on pense que c’est l’autre qui paie, on est moins regardant… Bizzarement quand les charges redeviennent perso les consommations baissent.

      Ici c’est pareil, tant que les budgets seront aux mains de personnes qui sont dans la représentation et la vanité personnelle, ca ne marchera pas…

    • ludovic on 30 décembre 2012 at 14 h 17 min
    • Répondre

    Travaillant dans le privé, je peux dire que les entreprises ont aussi des noms de service du meme style que dmeph voir même pire, le terme potentiel humain est a la mode partout en ce moment.

    Pareil, les placards dorés existent aussi dans le privé

    1. Hello Ludovic,

      Effectivement, cela doit aussi exister mais à mon sens (peut être que je me trompe) à une plus petite échelle et je dirai que c’est « un peu moins grave » car si le boite paie des personnes pour rien elle baisse sa compétitivité et au final le client à le choix de passer par cette boite ou une autre…

    • Karim on 30 décembre 2012 at 20 h 49 min
    • Répondre

    C’est révoltant. Au final, c est la compétitivité de la France qui est mis en cause.
    Une administration qui coûte cher au contribuable, c des entreprises prives moins compétitives et un pouvoir d achat ampute par des impôts trop Eleve. C’est la meilleur maniere de tordre le cou à la « méritocratie ».

  6. Je suis d’accord avec Ludovic, le gaspillage de temps et d’argent est présent également dans le privé. Tant que l’on n’aura pas remis les fondamentaux en place c’est-à-dire qu’un contrat de travail impose des droits et des devoirs : tu as un travail à faire en échange duquel tu obtiens un salaire. Le patron s’engage à donner les moyens à son salarié nécessaires pour réussir son contrat. Si tu ne travailles pas, tu ne gagnes pas, voire tu dégages. Si tu travailles mieux et plus, l’entreprise gagnes plus et partages les bénéfices avec toi. Ce concept de travail en équipe où la réussite des uns et des autres est liée résoudra tous les problèmes de compétitivité actuels…

    Parce que 35h payées pour peut être 3 ou 4h productives, ne nous étonnons pas 🙂

  7. Ça vous étonne vous ? Enfin c’est peut-être que j’ai 40 ans (aïe non : 43 ans depuis ce 24/12…) et que mon père travaillait dans une mairie et que j’ai appris aussi à lire entre les lignes par apport aux infos, aux divers journaux etc…
    Il faut bien reconnaître que certains ayant besoin de sécurité, l’emploi de « fonctionnaire » est bien utile quand celui-ci est rempli avec sérieux. Cependant, je pense qu’il est véritablement temps que l’état mette fin à ces privilèges quand on voit l’argent gaspiller. D’autant qu’ensuite c’est à nous qu’il le réclame…
    Mais bon… c’est l’état qui le décide, et quoiqu’on en dise (et on en dit beaucoup…), l’état est constitué d’hommes et de femmes politiques qui eux même sont là pour le pouvoir et l’argent et qui donc comprennent mieux que personnes l’instinct de ceux qui profitent…

    Bonne année à tous

    1. Hello Dominique,

      Oui biensur que certains fonctionnaires sont très professionnels et il y a même certains endroit où ils sont débordés mais réellement (par exemple dans les hôpitaux). Je suis sur que certains domaines doivent rester dans les mains de l’état mais pour d’autre cela pourrait passer dans le privé que cela ne ferait pas de mal…

      1. L’intérêt de l’état, c’est aussi de pouvoir tout normaliser et adopter un fonctionnement cohérent, ce qui n’est pas possible quand plusieurs entreprises privées se partagent un secteur. Il suffit de voir ce que ça donne aux états unis pour l’eau et l’électricité. Je crois que c’est une catastrophe parce que d’un point de vu matériel rien n’est normalise, chacun fait un peu comme il veut.

        Je pense donc qu’il faudrait que ce qui appartient à l’état reste à l’état, mois soit géré plus comme une entreprise privée. Après tout, les contribuables ne font que payer, sans jamais pouvoir vérifier comment leur argent est utilisé. Personne ne nous rend de compte, ce n’est pas normal. Et comme on est habitué on ne dit rien…

        On y arrive (un peu) puisque, depuis peu il me semble, les communes ne doivent plus être déficitaires.

  8. 2 soirs seulement ? pas mal!
    Je devrais me mettre à lire un peu plus mais au final lire à son rythme est tout aussi bien.
    Ma carrière commence de mon côté depuis septembre..

    1. Hello Phil,

      Effectivement, plus tu lis, plus tu lis vite 😉

    • chasser on 4 janvier 2013 at 10 h 19 min
    • Répondre

    Bonjour Guillaume et bonne année,
    J’ai très envie de lire ce livre car il a l’air d’être écrit sur un ton comico-ironico-acerbe que j’adore, mais j’ai peur aussi d’un autre côté d’être un peu révolté par ce que j’y apprendrai. Mais je pense qu’il est préférable que je sache ce qui se passe vraiment, alors je vais le dévorer aussi vite que tu l’as fait.

    1. Effectivement tu vas apprendre pas mal de chose, rire, rire jaune, être outré… Fonce 😉

    • Nathalie on 8 février 2013 at 14 h 18 min
    • Répondre

    Aurais-je mal lu ?

    Il me semblait que Zoé Shepard « tapait » (dans ces deux livres, que j’ai lus, l’un et l’autre) beaucoup plus sur les élus (qui ne sont pas des fonctionnaires !) que sur les fonctionnaires ?

    J’ai appris d’une maman fonctionnaire qui travaillait 50 à 60 heures par semaine qu’il est dangereux de mettre tout le monde (et 5 millions, ça fait du monde !) dans le même sac.

    1. Hello Nathalie,

      Non tu n’as pas mal lu, tu choisis un axe plutôt qu’un autre c’est tout car on a tous les 2 « raison ». En effet Zoé (de son pseudo) tape aussi bien sur les élus que sur les fonctionnaire, tu te rappelles surement de « coconne », sa supérieure, son chef de service, ses collègues…

      Mes 2 parents sont aussi fonctionnaires, je sais donc aussi qu’il faut faire la part des choses, il y a évidemment des fonctionnaires qui travaillent dur, je ne remet pas cela en cause.

      Mais force est de constater que ce que mes parents me racontaient sur ce qui se passait en Mairie, dans les conseils généraux… est confirmé par ces 2 livres…

    • nion on 12 avril 2013 at 12 h 41 min
    • Répondre

    Effectivement, ce livre est tordant mais il s’en tient à la fonction publique territoriale, j’ai lu dernièrement « Préfecture, ton univers impitoyable » de Lorelei Target et franchement mise à part les fautes d’orthographes, (on se demande si le livre est passé par l’étape correction) on se rend compte que la Préfecture c’est franchement pas mieux…….
    Voilà où va notre argent.

    • Jean on 10 mars 2014 at 9 h 17 min
    • Répondre

    J’ai fini le premier, j’attaque le second! Un petit morceau d’anthologie! Je viens du privé, c’est le même monde: les cons sont partout! Même David Vincent les a vus! J’ai pu mettre un nom sur chaque personnage.
    Sérieusement, lorsque ce n’est pas la gérontocratie sénile qui gouverne dans le passé, ce sont les médiocres de 68 qui sont aux manettes pour nous propulser vers le futur. Un espoir, cependant: on a su couper la tête aux nobles, il se pourrait bien qu’un jour, quelqu’un décide de rechercher les responsables et décide aussi, enfin (!), a les faire payer pour avoir détruit l’avenir de nos enfants par leur incompétence et le gaspillage de nos deniers. Un jour ou j’aurai le temps, je vous dirai ce que je pense de nos « élus » et de nos « élites ». Ce sera , peut être dans un bouquin tout aussi suave…

    • Laurent on 8 avril 2014 at 2 h 50 min
    • Répondre

    Bonjour Guillaume,
    Dans son premier pamphlet « Absolument dé-bor-dée ! », Zoé Shepard insiste lourdement sur un défaut récurrent de ses collègues de travail : les fautes de grammaire et d’orthographe. Vous avez lu son deuxième ouvrage et vous l’avez qualifié de « tordant de rire ». Juste avant de vous tordre et de vous faire trop mal, vous auriez dû relire votre article et le débarrasser de ces fautes qui rien qu’à elles seules auraient pu constituer un chapitre du livre de Zoé. Ainsi au lieu d’avoir « dévorer ce livre en deux soirs », vous l’auriez peut-être dévoré en deux soirs…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down