Comment trouver un emploi en période de crise ?

Trouver un emploi Je ne sais pas comment cela se passe autour de vous, mais de mon côté,  j’entends pas mal de personnes qui se plaignent de leur job. Le salaire n’est pas suffisant, le patron n’est pas sympa, les horaires ne conviennent pas, les collègues sont chiants… Bref tout un tas de raisons toutes plus valables les unes que les autres. 

Mais quand je pose la question : « Ok, et qu’est -ce que tu as fait pour changer de travail ? »

J’ai encore le droit à un florilège d’excuses du type : « Tu sais en ce moment la conjoncture est difficile c’est dur de trouver un emploi alors je préfère garder mon job, je peux pas me permettre de quitter mon job avec mon crédit maison/auto… »

Ou encore d’autres qui reviennent sur ce qu’ils ont dit en me disant : »En fait c’est pas si grave, il y a toujours pire…« 

Ce genre de phrase me fait bondir ! Oui évidemment il y a toujours pire mais pour autant regarder toujours vers le bas, attire vers le bas… Ce genre de pensées ne font que scléroser les personnes, elles incitent à l’immobilisme… 

Oui effectivement, les temps actuels font qu’il est compliqué de trouver un job, cependant, celui qui ne cherche pas, ne trouve pas… Je suis partisan du : « Si quelque chose ne te plais pas dans ta vie, change le !« . Mais cela veut dire aussi se bouger pour obtenir ce que l’on veut…

Il faut donc déjà se poser des questions du type : « Si j’avais le choix, qu’est-ce que je ferai de ma vie, de mon temps. Quel serait pour moi le métier idéal ? » Cela peut paraitre tout bête mais peu de personne se posent ce genre de questions si bien que quand on ne sait pas ce que l’on veux, on ne risque pas de la trouver…

Ensuite pour trouver un job, essayez de trouver des méthodes que peu de personnes utilisent. Un de mes mentors me disait souvent : « Si tu fais comme tout le monde, tu aura les mêmes résultats que tout le monde…« 

Il faut oublier le pôle emploi ou autres qui ne servent à rien ou presque… Une fois que vous avez trouvé ce que vous voudriez faire, cherchez les boites dans lesquelles vous pourriez vous épanouir et postulez directement dans ces boites ! Si vous n’avez pas de réponse, allez sur place, discutez avec la secrétaire, les employés pour savoir quelle serait la meilleure façon d’obtenir un entretien avec la DRH. Allez-y au culot, essayez de rencontrer le PDG ne serais-ce que 2 minutes pour vous faire remarquer…

Utilisez vos réseaux actuels pour savoir qui dans votre entourage connais des boites qui recrutent. Agrandissez tout le temps votre réseau, plus il sera grand, plus vous aurez de chance de trouver la bonne connexion…

Cherchez aussi sur des sites d’offres d’emploi qui changent de l’ordinaire, il y a autre chose que Monster et Keljob.

Pour avoir discuté avec un certain nombre de recruteurs ou de chefs d’entreprises récemment, je me suis rendu compte (en tout cas pour les PME, je ne parle pas de grandes boites) que les mentalités évoluent et que les recruteurs cherchent plus une personne avec la bonne personnalité, la bonne mentalité, la motivation au travail qu’une ligne d’une grande école sur un CV…

Pour terminer et vous connaissez ma position à ce sujet, si vous ne trouvez rien qui vous corresponde dans le marché du travail, alors créez votre propre job, vous pourrez être que plus heureux et fier de vous…

Et vous, avez-vous des méthodes « alternatives » pour trouver un emploi actuellement ?


(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Salut Guillaume,

    Tes propos sont très justes! Je pense néanmoins qu’une grande partie du problème vient du manque de formation tout au long de la carrière. La formation et les connaissances ne s’arrêtent pas à la sortie de l’école ou de la fac.

    Une personne qui « s’endort sur ses lauriers », qui ne continue pas à se former après les études (avec l’aide de son employeur ou par ses propres moyens), finit par se scléroser, perd confiance en elle et n’est plus en mesure de changer d’emploi ou de créer son propre job. Il devient alors plus facile de se plaindre… et de ne rien changer!

    Ben

    1. Hello Ben,

      Entièrement d’accord avec toi. La formation, la curiosité sont pour moi la clé de voute dans l’envie d’avancer et de progresser !

    • Pierre on 28 décembre 2013 at 0 h 04 min
    • Répondre

    Cet article reflète exactement ce que je pense aujourd’hui ! Les Français savent bien comment se plaindre, mais quand il faut agir c’est autre chose.

    Lorsque j’ai changé de stage il y a quelques temps je me suis aussi dit « il y a pire ». Maintenant je ne regrette absolument pas mon changement.

    Merci pour cet article 🙂

    1. Hello Pierre,

      Heureux que tu ai compris que le bonheur est dans l’action 😉

      Guillaume,

  2. Effectivement, les français adorent râler c’est bien connu, mais quand il s’agit d’agir il n’y a plus personnes. Pourtant il existe (dans certains secteurs) des dizaines d’offres d’emploi à pourvoir qui ne trouvent pas preneur… Il suffit de se lancer 🙂

    • Jean-Alain on 3 janvier 2014 at 10 h 42 min
    • Répondre

    bonjour Guillaume,

    j’ai découvert par hasard votre site … et je pense y revenir souvent.

    pour rebondir sur cet article, j’ai tenu vos propos à des amis qui disaient, durant le fameux réveillon,
    « en 2014 je pense loisir plutot que travail parce que j’ai un job pourri »
    « allez en 2014, j’arrête de me faire pourrir au bureau »

    et j’en passe !

    tous mes meilleurs voeux pour 2014, et bonne continuation !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Découvrez tout de suite le système qui explique : 

 

- 214 opportunités qui vous permettent de devenir plus riche dès ce mois-ci (preuve à l'appui)

- Comment économiser entre 100 et 500€ PAR MOIS sur vos factures du quotidien !

 - La meilleure manière de gagner avec le bitcoin et autres crypto-monnaies (en toute sécurité !)
- Comment gagner jusqu'à 10'000€ / mois avec un business qui va exploser en 2018
( les meilleures places sont à prendre maintenant )

arrow-down